X

Liban

Les Kataëb dénoncent la « distribution des parts par des partis assoiffés de pouvoir »

Partis
OLJ
21/08/2018

Les Kataëb ont dénoncé hier les atermoiements dans la formation du gouvernement « à l’heure où le pays sombre dans ses pires crises au niveau politique, économique, social et de l’éducation ». « Les parties politiques assoiffées de pouvoir s’amusent à se distribuer les parts, faisant du processus de la formation du gouvernement un bazar, et ce dans le but de mettre la main sur le pays », peut-on lire dans un communiqué du parti Kataëb publié au terme de sa réunion hebdomadaire présidée par son président, le député Samy Gemayel.
« Face à cette réalité, les Kataëb assurent que la seule solution serait de former dans les plus brefs délais un gouvernement composé de spécialistes, doublé d’une volonté politique de sauver le pays d’une chute totale qui semble inévitable au cas où la situation actuelle perdurerait », ajoute le communiqué.
Au sujet de la crise des réfugiés syriens, les Kataëb ont insisté sur l’urgence de leur retour en Syrie. « Le parti Kataëb considère que les initiatives internationales, notamment l’initiative russe, constituent une garantie principale de ce retour puisque la Russie peut jouer le rôle de médiateur, de par sa capacité d’influence sur le régime syrien et son aptitude à instaurer des canaux de communication avec la communauté internationale », peut-on lire dans le communiqué. Par ailleurs, les Kataëb ont appelé à l’application de la neutralité vis-à-vis de la région et ont mis en garde contre l’ingérence dans « les affaires des autres » pour éviter de possibles répercussions sur le Liban et les Libanais résidant à l’étranger.
Le parti a dénoncé les multiples atteintes à la liberté d’expression. « Nous refusons catégoriquement toute sorte d’atteinte à la liberté d’opinion et d’expression garantie par la Constitution et par le régime démocratique libre », a poursuivi le communiqué avant de lancer un appel à « tous les épris de liberté à faire face à ces pratiques de convocation infondée des Libanais au quotidien ».
Finalement, et à l’occasion du 36e anniversaire de l’élection de Bachir Gemayel à la présidence de la République, les Kataëb ont rappelé qu’ils ne baisseront pas les bras et ne feront aucun compromis en ce qui concerne l’édification d’un État fort, souverain, libre et indépendant.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants