X

Liban

Riachi : Aoun m’a dit que la réconciliation de Meerab est « sacrée »

OLJ
09/08/2018

Le ministre sortant de l’Information, Melhem Riachi, a affirmé hier soir dans un entretien à la chaîne MTV qu’il est capable de jouer aux négociateurs entre Meerab et Baabda, révélant que le président de la République, Michel Aoun, estime que la réconciliation scellée par l’accord de Meerab « est sacrée ». « Il m’a demandé de transmettre ce message à Samir Geagea », a indiqué M. Riachi, en rappelant que « l’entente entre les deux pôles chrétiens a mis un terme au vide constitutionnel et a garanti une nouvelle logique de partenariat et un équilibre national ». « Il est honteux que nous ne soyons pas représentés au gouvernement en fonction de notre poids et nous ne renoncerons pas à notre droit. Le CPL a le droit de dire ce qu’il veut, mais ce n’est pas lui qui forme le gouvernement, mais le Premier ministre désigné et le président de la République », a-t-il noté. « La conscience collective chrétienne s’est réconciliée et l’osmose entre les FL et le CPL a rétabli l’équilibre sur la scène chrétienne. Nous sommes déterminés à ne pas transformer le différend en conflit », a conclu Melhem Riachi.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants