X

Liban

Coup d’envoi d’une série de rassemblements pour sensibiliser à la cause des disparus

Droits de l’homme
OLJ
07/08/2018

Le Comité des familles des disparus et kidnappés au Liban ne compte pas baisser les bras. Il poursuivra sa lutte jusqu’à ce que la lumière soit faite sur le sort des milliers de Libanais disparus durant la guerre.
En prévision de la Journée internationale des personnes disparues, fixée au 30 août, le comité a donné samedi le coup d’envoi d’une série d’événements qui seront organisés dans différentes régions du Liban pour sensibiliser à cette cause qui remonte à plusieurs décennies.
La première étape s’est déroulée à Tyr, où un sit-in pacifique de solidarité avec les familles des disparus a eu lieu en présence de la présidente du Comité des familles des disparus et kidnappés au Liban, Wadad Halaouani, et avec la participation de notables de la région et des représentants du Comité international de la Croix-Rouge.
Se prononçant au nom des familles, Sawsan Kaouch a rappelé les revendications des familles. Elle a ainsi déclaré que « plus de vingt-huit ans après la fin de la guerre, le sort des disparus reste encore inconnu » et que « les familles attendent de connaître leur sort ». « Nous avons le droit de connaître leur sort, a-t-elle insisté. C’est un droit fondamental consacré dans le droit humanitaire international et par la justice libanaise. Il est du devoir et des responsabilités des autorités libanaises de chercher à connaître le sort des disparus. »
Le communiqué publié à cette occasion rappelle ainsi que Solide (Soutien aux Libanais en détention et en exil) avait mis au point un « projet scientifique pour résoudre ce dossier ». Il repose sur deux points. Il s’agit, d’une part, de compléter la banque d’ADN en collectant des échantillons des proches et, d’autre part, de former une commission permanente spécialisée qui serait chargée du dossier des disparus. Une proposition de loi dans ce sens a été approuvée par les commissions concernées lors du mandat de l’ancienne Chambre. Elle devrait être inscrite à l’ordre du jour des travaux de la première séance plénière du Parlement.
Au cours de ce rassemblement, les noms des disparus et la date de leur disparition ont été inscrits sur des morceaux de tissu, qui ont été par la suite accrochés sur les troncs des palmiers sur la corniche. Une peinture murale représentant la cause a également été dessinée sous la supervision de la peintre Mariam Saïdi.
Le prochain événement aura lieu le lundi 13 août, à Azzouniyé, dans le Chouf. Il sera suivi le jeudi 16 août par un rassemblement à Saïda, et le lundi 27 août, à Haret Hreik. Le mois de sensibilisation sera clôturé le 30 août, à midi, par un rassemblement sur les lieux de la « tente » au jardin Gibran Khalil Gibran, place Riad el-Solh.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

OU SONT-ILS CHER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ? QU,EN EST-IL DE VOS PROMESSES ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une semaine décisive pour le gouvernement

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants