X

Moyen Orient et Monde

Washington intime aux Européens de l’aider à isoler Téhéran


OLJ
13/07/2018

L’Union européenne doit soutenir les efforts des États-Unis pour isoler l’Iran sur le plan économique, a intimé hier à Bruxelles le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo en accusant de nouveau Téhéran de « financer le terrorisme ». « Nous devons couper tout financement que le régime utilise pour financer le terrorisme et des guerres par procuration », a écrit sur Twitter M. Pompeo, qui participait à Bruxelles à une rencontre UE-USA sur l’énergie, organisée en marge du sommet de l’OTAN. « Nous demandons à nos alliés et partenaires de se joindre à notre campagne de pression économique contre le régime » de Téhéran, a-t-il ajouté dans un tweet accompagné d’une carte de l’Europe affichant une dizaine de lieux d’« attaques terroristes » à imputer depuis 1979 au Hezbollah et à des agents iraniens, et donc à ses yeux « parrainées » par l’Iran. Selon Mike Pompeo, l’Iran « continue d’envoyer des armes dans tout le Moyen-Orient, en violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU ». Le régime de Téhéran, soutient-il, « veut causer des ennuis partout où il le peut. C’est notre responsabilité d’arrêter cela ».

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué