Rechercher
Rechercher

Sport - Football / Coupe du monde

Messi au bord du gouffre, France et Croatie qualifiées

Hier dans la nuit, la Croatie a battu l’Argentine sur un score sans appel (3-0). L’Albiceleste, pourtant favorite pour le titre, ne maîtrise même plus son destin. Martin Bernetti/AFP

La planète foot retient son souffle : l’Argentine et son quintuple Ballon d’or Lionel Messi sont au bord de l’élimination de la Coupe du monde, après avoir été humiliés hier par la Croatie (3-0) ! Et si la France ne séduit peut-être pas encore, elle est déjà qualifiée pour les 8es de finale.
La Croatie a donc plongé tout un pays fou de foot dans la stupeur en s’imposant, avec un premier but marqué sur une terrible erreur du gardien argentin Willy Caballero. David De Gea, gardien de l’Espagne, s’était déjà loupé contre le Portugal dans ce tournoi (3-3), mais rien à voir avec cette passe décisive ! La Croatie et la France rejoignent donc le club des qualifiés qui compte déjà l’Uruguay et la Russie, le pays hôte. Le Pérou est recalé et rejoint la bande des éliminés déjà forte de l’Égypte, de l’Arabie saoudite et du Maroc. L’Argentine, elle, ne maîtrise plus son destin...

La boulette de Caballero
On avait déjà vu des erreurs de gardiens hallucinantes cette saison, comme celles de Loris Karius, portier de Liverpool en finale de la Ligue des champions. Mais Caballero a établi une nouvelle référence dans le genre : en voulant relancer un ballon anodin vers son défenseur Gabriel Mercado, le portier de Chelsea a complètement raté sa passe lobée, donnant à Ante Rebic une opportunité unique de marquer, ce que le Croate a fait d’une belle reprise de volée (53e minute). Luka Modric et Ivan Rakitic ont ensuite aggravé le score (80e et 90e+1). Cette boulette intervient alors que le poste de gardien est régulièrement critiqué en Argentine. Le gardien habituel Sergio Romero, écarté par Jorge Sampaoli juste avant le Mondial après une blessure au genou droit, en avait voulu à son sélectionneur dans la presse.
L’Argentine, déjà tenue en échec par l’Islande pour son entrée en lice (1-1), n’a que deux points en deux matches et dépendra des résultats des autres équipes jusqu’à la fin... Il ne fait pas bon être un favori dans ce Mondial : l’Allemagne, champion en titre, a été battue par le Mexique d’entrée (1-0) et le Brésil a été tenu en échec par la Suisse (1-1). « Plus que tout, l’Argentine doute d’elle-même », avait observé l’idole Diego Maradona. Bien vu. Celui qui est censé lui succéder, Lionel Messi, n’a pas brillé contre la Croatie et avait manqué un penalty contre l’Islande. Un vrai cauchemar quand son grand rival, Cristiano Ronaldo, galope en tête du classement des buteurs de cette Coupe du monde (4 buts).

Mbappé, le péril jeune
Pour sa part, la France s’est imposée sur un but de Kylian Mbappé, qui devient à 19 ans et 183 jours le plus jeune buteur français dans un tournoi majeur – Coupe du monde ou Euro. Le joueur du PSG efface des tablettes le précédent record de David Trézéguet, qui avait 20 ans et 246 jours quand il a marqué son but contre l’Arabie saoudite lors du Mondial 1998. Pour rappel, le plus jeune buteur dans une Coupe du monde reste le « roi » brésilien Pelé, à l’âge de 17 ans et 239 jours en 1958.
Grâce à cette réalisation de Mbappé face au Pérou (1-0), les Bleus atteignent donc leur objectif principal. Mais pour ce qui est de séduire, si la première mi-temps fut plaisante – avec un bon Paul Pogba –, la seconde période fut plus laborieuse. Et Antoine Griezmann, déjà critiqué au pays pour un premier match peu convaincant, n’a pas vraiment brillé cette fois non plus. Inquiétant pour le meilleur joueur de l’Euro 2016? Les hommes du capitaine Hugo Lloris, qui honorait sa 100e cape avec ce match, tenteront de garder la tête du groupe C face au Danemark le 26 juin à Moscou. Pour rappel, le premier de cette poule rencontrera le 2e du groupe D, et ce ne sera peut-être même pas l’Argentine... De leur côté, l’Australie et le Danemark se sont neutralisés (1-1) et se disputeront donc à distance le 2e ticket de la poule pour les 8es de finale.

Quid de Neymar aujourd’hui ?
Aujourd’hui, face au Costa Rica, le Brésil et Neymar feraient bien de se reprendre – en s’imposant – pour se rassurer dans l’optique de la qualification. Car la Seleção a déçu contre la Suisse pour son entrée dans le Mondial (1-1). La star du PSG, « qui n’a pas de handicap physique » selon son sélectionneur Tite, regardera ensuite avec attention l’indécise rencontre opposant la Suisse à la solide Serbie, dernier adversaire du Brésil dans le groupe E et qui figure pour le moment en tête de la poule.
Enfin, dans le groupe D, l’Islande a réussi son premier match en Russie, en contrôlant donc les assauts de l’Argentine pour remporter son premier point dans un Mondial. Pour le pays nordique, envoyé dans un groupe plus que difficile avec aussi la Croatie, une victoire face au plus faible Nigeria serait très précieuse et justifierait encore mieux l’exploit de l’Euro 2016, où les Vikings avaient atteint les quarts de finale.
Source : AFP

La planète foot retient son souffle : l’Argentine et son quintuple Ballon d’or Lionel Messi sont au bord de l’élimination de la Coupe du monde, après avoir été humiliés hier par la Croatie (3-0) ! Et si la France ne séduit peut-être pas encore, elle est déjà qualifiée pour les 8es de finale.La Croatie a donc plongé tout un pays fou de foot dans la stupeur en s’imposant,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut