Nos Lecteurs ont la Parole

Pourquoi eux, pas nous ?

Nazira A. SABBAGHA
OLJ
14/06/2018

Pourquoi eux, pas nous ? Une question que se pose chaque Libanais et Libanaise après ce décret de naturalisation bien préparé en catimini lors des élections législatives de mai dernier mais qui ne tarda pas à être comme un secret divulgué grâce à quelques députés qu’on ne peut que saluer. Oui, mères, sœurs, cousines ou grand-mères mariées à des étrangers : on a maintenant tout à fait le droit de demander et d’obtenir légalement le passeport libanais à nos enfants et petits-enfants, et à nos gendres aussi, surtout que le voile est levé et que le veto concernant la nationalité syrienne ou palestinienne n’est plus pris en considération, sauf si bien sûr quelques riches ou hommes d’affaires en ont le droit et d’autres non. Et ici, si à Dieu ne plaise il y a discrimination et que le peuple n’est pas traité sur un même pied d’égalité, la Constitution et l’identité du Liban seront en danger. Ensuite, lors des mandats présidentiels passés, le président de la République, à la fin de son mandat, accordait ce privilège à quelques personnes demandant le droit d’asile, sauf bien sûr si on écarte le scandale de naturalisation de 1994, lorsque des superintrus sont devenus libanais. Alors, Monsieur le Président de la République, puisque vous avez commencé votre mandat ainsi en accordant la nationalité à des pays frères, charité bien ordonnée commence par soi-même. Nos enfants et petits-enfants non libanais grandissent. Jeunes, ils devront travailler et obtenir un permis de séjour, et si à Dieu ne plaise ils n’auront pas de travail, ils vont être exilés dans leur pays d’origine qu’ils ne connaissent point. Alors, loin des points de vue de juristes et autres, si ces personnes vont devenir libanaises, toutes les mères libanaises devront se présenter sans tabous pour l’octroi immédiat des passeports libanais pour leurs enfants. Un passeport qui restera la fierté des Libanais et Libanaises.


À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

gaby sioufi

sauf que pour le cpl le passeport libanais est a peine admis comme tel par le monde entier .
l'OTV avait confirme la chose- et ce n'est que maintenant que j'en comprend la raison : Cetaiy justement pour minimiser l'impact negatif que ce fumeux decret a eu sur les residents au Liban requerant eux la citoyennete depuis des decennies.
et donc moins de justifications a donner car moins de bruit.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une lecture régionale du « nœud druze »...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué