par Lamia SFEIR DAROUNI

Welcome back petite sœur !

Bravo messieurs. Vous venez de rendre un immense cadeau à notre chère sœur : vous lui offrez le Liban sur un plateau d’argent ! Ah elle exulte, elle jubile et elle savoure sa vengeance ! Chassée honteusement un 14 mars, par ce petit peuple qui revendiquait sa « hourriyé, karamé, istiklal », elle retourne par la grande porte, notre petite sœur. Et quelle porte : le gouvernement et ses pions, à ses pieds, prêts à la servir de nouveau, boire ses paroles, exécuter ses ordres, refaire leurs courbettes et leur salamalec pour satisfaire ses désirs et ses ordres. Elle n’en croit pas ses yeux : ce peuple et ses dirigeants qui, aveuglés par leur ego et leur désir du pouvoir, n’ont rien appris des erreurs du passé : les chrétiens s’entre-déchirent pour mieux se partager les parts de ce gâteau, les musulmans s’allient à leur ennemi pour les besoins de leur propre cause. Et les autres, cette société civile silencieuse, écœurée, dégoûtée, désenchantée, a laissé passer son ultime petite lueur d’espoir en s’abstenant de voter pour un changement et un renouveau. Eh oui messieurs, il est révolu le temps où, de votre pays d’exil, ou votre trou perdu, vous l’accusiez et la condamniez de tous nos maux ! Il est révolu le temps où vous braviez tous les dangers, pour contester son ingérence dans les affaires de notre pays ! Il est révolu le temps où vous défendiez vos jeunes, battus par cette même sœur, qui refusaient sa présence. Aujourd’hui, c’est en vainqueur que vous l’invitez à poursuivre son rêve abandonné. C’est en vainqueur qu’elle reprendra les rênes de notre pays. Quatre longues années (sinon plus) nous attendent. Des années de déjà-vu, des années de terreur, des années de honte et de peur !



Bravo messieurs. Vous venez de rendre un immense cadeau à notre chère sœur : vous lui offrez le Liban sur un plateau d’argent ! Ah elle exulte, elle jubile et elle savoure sa vengeance ! Chassée honteusement un 14 mars, par ce petit peuple qui revendiquait sa « hourriyé, karamé, istiklal », elle retourne par la grande porte, notre petite sœur. Et quelle porte :...

commentaires (1)

Et à bon entendeur salut!!! Merci.

Wlek Sanferlou

13 h 59, le 13 juin 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Et à bon entendeur salut!!! Merci.

    Wlek Sanferlou

    13 h 59, le 13 juin 2018