Rechercher
Rechercher

Économie - Sondage

Près de la moitié des Libanais pensent que la situation économique est mauvaise

Selon un sondage du Centre arabe de recherche et d’études de politique basé à Doha, près de la moitié des Libanais pensent que la situation économique au Liban est « mauvaise » (48 %), rapporte le Lebanon this Week de la Byblos Bank. Ils sont également 42 % à la trouver « très mauvaise », un chiffre en baisse par rapport aux années précédentes : ils étaient 65 % en 2016 et 71 % en 2015. Seuls 9 % des sondés libanais pensent que la situation économique est « bonne » et 1 % « très bonne ».
Ex aequo avec la Tunisie, le pourcentage de Libanais qui pensent que la situation économique est « mauvaise » ou « très mauvaise » (90 %) est le plus élevé des 11 pays arabes inclus dans le sondage. En moyenne, dans la région, seules 59 % des personnes interrogés partagent cet avis.
Enfin, 16 % des Libanais souhaitent émigrer, notamment pour des raisons financières, contre 31 % en 2016.
Le sondage, qui fait partie de l’indice de l’opinion arabe 2017-2018 du Centre arabe de recherche et d’études de politique, inclut 18 830 sondés d’Égypte, d’Irak, de Jordanie, du Koweït, du Liban, de la Mauritanie, du Maroc, de Palestine, d’Arabie saoudite, du Soudan et de Tunisie.


Selon un sondage du Centre arabe de recherche et d’études de politique basé à Doha, près de la moitié des Libanais pensent que la situation économique au Liban est « mauvaise » (48 %), rapporte le Lebanon this Week de la Byblos Bank. Ils sont également 42 % à la trouver « très mauvaise », un chiffre en baisse par rapport aux années...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut