X

Liban

La mission du Liban à l’ONU célèbre le 40e anniversaire de la Finul

Cérémonie
04/06/2018

La représentante permanente du Liban auprès de l’ONU, Amal Mudallali, a récemment évoqué le rôle-clé joué par la Finul pendant plus de 40 ans pour préserver la paix et la stabilité dans le sud du Liban et réitéré l’engagement du gouvernement à la mise en œuvre de la résolution 1701 de l’ONU.
Pour célébrer le 40e anniversaire de la présence de la Finul au Liban-Sud, Mme Mudallali a organisé une réception à sa résidence en présence de Miroslav Lajcak, président de l’Assemblée générale de l’ONU, Amina Mohammed, secrétaire générale adjointe, Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, et des représentants des pays contributeurs à la Finul.
Dans son allocution, elle a rendu hommage à la mission de la Finul présente dans le sud du pays depuis 1978 et dont le mandat a été renouvelé à l’identique en août dernier, malgré des tentatives américaines de le modifier. Elle a évoqué le rôle-clé joué par la force internationale pour assurer la stabilité au Liban-Sud. Elle a aussi rendu hommage aux Casques bleus qui ont perdu ou risqué leur vie au cours de leur action de maintien de la paix.
 « Depuis 1978, la Finul a perdu 313 soldats. Au nom de mon pays, je voudrais rendre hommage à chacun de ces soldats qui ont servi avec honneur et dignité et qui ont payé le prix le plus élevé pour avoir défendu une noble idée, celle de la paix », a-t-elle dit, avant de mettre en exergue l’importance du rôle des opérations de maintien de la paix dans le monde. Mme Mudallali a insisté sur le soutien qu’elles apportent aux communautés locales, rappelant qu’au Liban, les projets de la Finul couvrent un large éventail de domaines : accès à l’eau, éducation, santé, énergie, infrastructures sociales, réhabilitation des routes agricoles, hôpitaux, renforcement des capacités et activités socioculturelles.

Engagement à la 1701
Elle a ensuite rappelé l’attachement du gouvernement à la mise en application la résolution 1701 de l’ONU dans son intégralité, tout en rappelant le partenariat stratégique et opérationnel entre l’armée libanaise et la Finul « pour assurer la stabilité et la paix dans la zone des opérations » de la force internationale. Mme Mudallali a exprimé le souhait d’un cessez-le-feu durable et permanent au Liban-Sud. « L’ONU et la communauté internationale peuvent instaurer une paix permanente au sud du Liban et sortir de notre période de transition de 40 ans en s’attaquant à la cause profonde du problème, à savoir la poursuite de l’occupation israélienne du territoire libanais, et la cessation des violations quotidiennes israéliennes de la souveraineté libanaise par voie de terre, air et mer, » a-t-elle relevé.
Miroslav Lajcak, Amina Mohammed et Jean-Pierre Lacroix ont, tour à tour, ont rendu hommage ensuite à l’engagement et au travail des Casques bleus pour maintenir la paix et la stabilité le long de la ligne bleue. Ils ont reconnu le rôle crucial que la Finul a joué dans la prévention des conflits et le maintien du calme dans la région. La Finul fait toutefois face à des « défis présents », a mis en garde le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix. « La zone d’opération est un terrain très difficile, c’est une opération compliquée où toutes sortes de défis sont présents. (…) Le potentiel de tension et d’escalade incontrôlée est toujours très important. Par conséquent, le rôle préventif de la Finul est absolument crucial. Elle est capable de réagir très rapidement à tout incident et aussi de le prévenir », a souligné Jean-Pierre Lacroix.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué