X

Sport

Neymar : Personne n’a aussi peur que moi...

Football – Mondial 2018

Southgate rajeunit l’Angleterre, Suarez et Cavani à la tête d’un Uruguay renouvelé.

OLJ
17/05/2018 | 00h00

« Personne n’a aussi peur que moi » : Neymar, qui n’a plus joué avec le PSG depuis février pour cause de blessure et dont le Brésil attend des exploits au Mondial, aborde la compétition en Russie (14 juin-15 juillet) sous une intense pression. « Je sais que les gens sont un peu nerveux, mais personne ne l’est plus que moi, personne n’est aussi anxieux d’effectuer son retour et personne n’a plus peur que moi », reconnaît l’attaquant de la Seleçao dans un reportage diffusé par la chaîne brésilienne TV Globo. « C’est un moment très difficile, je crois que c’est l’un des plus difficiles que j’aie vécus, parce que nous sommes si proches de mon rêve de Coupe du monde », ajoute-t-il. Lors du Mondial 2014 au Brésil, Neymar avait été blessé en quarts de finale contre la Colombie et n’avait pas joué lors de l’humiliante défaite en demi-finales contre l’Allemagne (7-1). Il assure cependant être animé par un esprit de revanche : « Grâce à Dieu, j’ai cette nouvelle chance de devenir champion du monde avec mon pays, c’est un rêve que je fais depuis que je suis petit, c’est mon objectif principal. J’espère que ce sera ma Coupe. »
En Angleterre, afin de tourner la page d’une sélection calamiteuse dans les derniers grands tournois, opération coup de balai terminée : exit Joe Hart… le sélectionneur Gareth Southgate a livré, hier, une liste des 23 pour la Coupe du monde marquée par la présence de nombreux jeunes. L’ancien manager des moins de 20 ans anglais a tenu sa promesse. Avec une moyenne de 19 sélections par joueur, Southgate a convoqué l’effectif le plus inexpérimenté depuis le Mondial au Chili en... 1962. Southgate est en mission : il doit redresser une sélection à la dérive, entre scandales et résultats médiocres (sortie au 1er tour du Mondial 2014, élimination de l’Euro 2016 par la modeste Islande), tout en régénérant les Trois Lions, avec des fondations pour les années à venir. « Je crois qu’il s’agit d’une équipe dont nous pouvons nous réjouir, a déclaré Southgate. C’est un groupe jeune, mais avec des joueurs plus vieux très importants, donc je pense que l’équilibre de l’équipe est bon, à la fois en termes d’expérience, de caractère et d’équilibre des postes. »
Au rayon teenagers, le sélectionneur a choisi d’emmener le latéral droit Trent Alexander-Arnold (19 ans), auteur d’une fin de saison remarquée en Ligue des champions avec Liverpool. Ruben Loftus-Cheek (22 ans), milieu de Chelsea, sera lui aussi de la partie après une bonne saison en prêt à Crystal Palace. Outre ces deux joueurs, sans doute promis à des rôles de remplaçants en Russie, Southgate continue de faire confiance à une nouvelle génération qu’il installe depuis maintenant plus d’un an et demi, autour du noyau de Tottenham : le capitaine Eric Dier (24 ans) et les vedettes Karry Kane (24 ans) et Dele Alli (22 ans). Sont venus s’ajouter les valeurs montantes de Manchester City, bien cornaquées par Pep Guardiola, Raheem Sterling (23 ans) et John Stones (23 ans), ainsi que le gardien d’Everton Jordan Pickford (23 ans), le défenseur Harry Maguire (Leicester) et la pépite mancunienne Marcus Rashford (20 ans). Pour laisser la place aux jeunes, il a bien sûr fallu dépoussiérer. L’expérimenté Joe Hart (31 ans), les milieux Jack Wilshere et Adam Lallana en ont fait les frais. Southgate ne s’est toutefois pas interdit de convoquer les cadres puisque le « vieux » Gary Cahill (32 ans, Chelsea), le joueur le plus expérimenté avec 52 sélections, Jordan Henderson (Liverpool), Kyle Walker (Manchester City) ou Jamie Vardy (Leicester) seront aussi de la partie. Enfin, en offrant un strapontin aux revenants Fabian Delph (Manchester City) et Ashley Young (Manchester United), âgés respectivement de 28 et 32 ans, il a aussi fait de la polyvalence sur le terrain un atout de choix.
Sur l’autre rive de l’Atlantique, les attaquants vedettes Luis Suarez (FC Barcelone) et Edinson Cavani (Paris SG) emmèneront au Mondial une sélection d’Uruguay renouvelée, selon la préliste de 26 joueurs annoncée par la Fédération uruguayenne. Cette première liste, que le sélectionneur Oscar Tabarez doit réduire à 23 joueurs pour le 4 juin, s’appuie sur une ossature expérimentée avec les défenseurs de l’Atlético Madrid Diego Godin et José Maria Gimenez, celui de Porto Maximiliano Pereira, détenteur du record de sélections avec la Celeste, celui de la Lazio Rome Martin Caceres et, donc, l’infernal duo d’attaque Suarez-Cavani. Mais une nouvelle génération, qui a contribué à la qualification de l’Uruguay, va pouvoir prendre toute sa place dans la sélection comme, notamment, le milieu de terrain de la Sampdoria Gênes Lucas Torreira, le défenseur de Penarol Guillermo Varela, le milieu de La Corogne Federico Valverde ou encore celui de la Juventus Turin Rodrigo Bentancur.

Un célèbre arbitre saoudien accusé de corruption
Par ailleurs, le Comité de discipline et d’éthique de la Fédération saoudienne a préconisé la radiation « à vie » de l’arbitre Fahad al-Mirdasi, accusé de corruption, et recommandé son exclusion de la liste des arbitres retenus pour le Mondial. M. Mirdasi a été suspendu au motif qu’il avait sollicité un pot-de-vin auprès d’un club saoudien. Cet homme de 32 ans est l’un des arbitres les plus connus d’Arabie saoudite. Il a reçu une accréditation de la Fédération internationale (FIFA) en 2011 et a arbitré des matches aux Jeux olympiques de Rio en 2016 et à la Coupe des confédérations en 2017. Pour sa part, la FIFA a demandé « plus d’informations à la Fédération saoudienne » et pris « note » de la décision des autorités saoudiennes concernant l’arbitre.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué