Nos Lecteurs ont la Parole

Pâques, c’est quoi ?

Melhem Maroun KARAM
OLJ
10/04/2018

Pâques est la fête annuelle qui commémore le résurrection de Jésus-Christ. Comme si les souffrances de notre Sauveur sont là pour nous rappeler que celles de notre pays ne sont pas encore terminées, ou ne devraient pas se terminer.
Cette année, c’est le tour de nouvelles élections qui s’annoncent un peu trop particulières et même exceptionnelles.
Particulières parce que, au vu et au su du monde entier, un monde qui se veut de plus en plus brutal et avide de ses propres intérêts, le Liban se trouve face à une épreuve historique à l’occasion de laquelle il faut déployer énormément d’efforts pour sauver ce qui peut et doit être sauvé.
Exceptionnelles, car c’est peut-être (malheureusement) la dernière chance pour que nos politiques, et surtout ceux et celles qui ont posé leur candidature aux élections de 2018, prennent conscience qu’ils ont à jouer un rôle exceptionnel, dans un climat interne et international aussi exceptionnel.
Nous ne voudrons plus jamais des panégyriques prononcés à la louange de tel homme, de tel parti politique, de telle idéologie, d’une manière homophone. Nous voudrons uniquement des panégyriques prononcés en faveur du peuple Libanais et de ses intérêts. Les candidats feraient mieux, beaucoup mieux cette fois-ci, de s’exprimer par des pantomimes, dont on a urgemment besoin, plutôt que par des promesses inutiles qu’ils savent d’avance ne pas pouvoir ou devoir réaliser.
Pâques, c’est pardonner, pardonner à la grande majorité de nos politiques, qui ont commis un parricide envers le Liban durant un quart de siècle et qui continuent en toute audace à toujours le commettre
Comme l’a dit, un jour, Gibran Khalil Gibran, l’éloquence est la tromperie de la langue pour l’oreille, mais l’art de persuader consiste dans la transmission d’un cœur à un autre.
Il n’est jamais trop tard pour mieux faire au travers d’une incartade générale. Autrement, préparons non sans honte et regret les incinérateurs.

Avocat à la Cour

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué