Spécial Orientation professionnelle / Édition 3

Responsable e-marketing : établir une stratégie numérique répondant aux objectifs de l’entreprise

Photo Bigstock

27/03/2018

Ère numérique oblige, le marketing ne se limite plus aux canaux traditionnels. Le responsable e-marketing va par conséquent concevoir la stratégie marketing digitale. À cette fin, il dispose d’outils numériques tels que le display, le référencement naturel et payant, l’affiliation, le tracking, l’e-mailing ou les réseaux sociaux.

Nature du métier
« Le responsable e-marketing joue un rôle essentiel dans le succès du marketing en ligne d’une organisation », relève Victor Sauma, cofondateur du groupe Intouch, spécialisé dans la technologie et le marketing numériques, dont le développement d’applications mobiles et web, ainsi que la gestion des réseaux sociaux.
Le travail du marketeur digital consiste, en effet, à établir une stratégie numérique qui va répondre aux objectifs qualitatifs et quantitatifs de l’entreprise. Cette stratégie permettra de définir le positionnement et l’identité de la marque ou de l’entreprise sur internet et d’augmenter sa visibilité. Elle visera également « la construction et l’augmentation de sa notoriété, ainsi que l’optimisation du trafic qualifié vers le site web ou l’application mobile ».
Il s’agit alors d’attirer et de fidéliser les internautes et de maximiser les ventes en ligne d’un produit ou d’un service, « pour finalement augmenter les revenus ».
Par ailleurs, « un spécialiste en e-marketing peut prendre l’entière responsabilité de la stratégie ou seulement une tâche spécifique liée à l’initiative de marketing, comme la programmation des messages de médias sociaux, la création de campagnes publicitaires en ligne ou de campagnes de communication de masse », explique Victor Sauma.
Parmi les tâches qu’il va effectuer, le responsable e-marketing étudiera tout d’abord le marché et les concurrents potentiels afin de pouvoir concevoir une stratégie adéquate.
Il va également « gérer et surveiller les réseaux sociaux et la réputation de la marque en ligne, ainsi que l’optimisation des moteurs de recherche », souligne l’expert.
De plus, le responsable marketing digital mettra en place des actions commerciales, telles que les ventes privées ou les concours. En parallèle, « il planifiera et exécutera des campagnes de marketing électronique et des publicités en ligne et rendra compte des résultats », afin d’y adapter sa stratégie.
Enfin, comme le e-marketeur effectue la plupart de ses tâches en ligne, « il est capable de travailler de façon autonome ou à distance, ce qui pour lui est avantageux.

Qualifications et compétences
Réactif et créatif, le responsable e-marketing doit en premier lieu posséder « une bonne compréhension des principes classiques de marketing de base et la capacité d’appliquer chaque principe à des initiatives commerciales en ligne ».
En parallèle, il maîtrisera des compétences spécifiques à internet. S’y connaître dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication est ainsi essentiel. « Avoir une maîtrise forte de la parole écrite et des compétences de développement de contenu créatif peut donner un avantage concurrentiel », explique le cofondateur d’Intouch. En outre, le e-marketeur possédera une réflexion stratégique et apportera des idées novatrices sur le lieu de travail.

Débouchés
Le responsable e-marketing exercera ses fonctions dans des agences web ou de conseil en marketing online, ainsi que dans des entreprises disposant d’un site internet ou mobile.
Pour accéder à ce poste, il faut avoir eu au préalable une expérience dans les métiers du web ou dans le service marketing.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué