Nos Lecteurs ont la Parole

Moi beyroutine

Nadine NACCACHE
OLJ
13/03/2018

C’est avec un cœur incertain d’appréhension intuitive et aussi d’espoir de changement que je me suis dirigée aux urnes dimanche matin pour accomplir le seul et unique droit que l’État libanais m’octroie en tant que citoyenne, et qui est le droit de vote censé me permettre d’exprimer mon point de vue et ma volonté à l’occasion d’un scrutin.
Les belles rues ensoleillées d’Achrafieh étaient calmes, silencieuses et lisses comme un beau dimanche d’août à Beyrouth. Sans aucun doute, les habitants de la ville somnolent sans rêve, frappés par de graves pertes de mémoire, d’indifférence profonde et de léthargie habituelle. C’est tellement plus confortable de se plaindre assis dans son salon tout en sirotant sa tasse de café matinal en défiant un adversaire aléatoire au puzzle.
Je marche tranquillement dans mon quartier, zigzaguant entre les crottes de chiens, les trottoirs cassés et les voitures mal garées ; et me dirige vers l’établissement où se trouvent les bureaux de vote comme je l’ai fait il y a 6 ans, et avant et avant…
Une inquiétude incompréhensible et un pressentiment amer m’envahissent… Les Beyrouthins et en particulier les Achrafiotes vont encore bouder les élections, pire encore ils vont peut-être les boycotter…
En effet, les rues étaient quasi désertes, ainsi que les bureaux de vote … Quelle désolation… Quelle déception… Mais où est donc ornicar? Qui blâmer ?
Les alliances insolites qui se sont formées, le fatalisme qui a mené au renoncement, le manque de confiance qui justifie l’indifférence?
Réveillez-vous, les Beyrouthins, Beyrouth vous appartient, il ne faut plus la laisser tomber.
« Non seulement on est responsable de ce qu’on fait, mais également de ce qu’on laisse faire. Celui qui permet qu’on vole à l’autre sa liberté finit par perdre sa propre liberté. Celui qui permet qu’on prenne à l’autre sa dignité finit par perdre sa propre dignité. » Roman Herzog, Discours 21 avril 1995 à Bergen-Belsen.

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BON ARTICLE... MAIS IL Y A DERRIERE VOUS DES CHEPTELS DE MOUTONS SUIVISTES ET BELEURS QU,ON DIRIGE VERS LES URNES MUNIS D,INSTRUCTIONS PANURGIQUES ET D,AUTRES MUNIS D,UN BILLET VERT DANS LA MAIN ET D,INSTRUCTIONS DANS L,AUTRE !

Salwan Bruno

Excellent article Nadine et desole je croyais lorient le jour doter demoticons :):):)

Michel N Fayad

Il y avait des elections ce dimanche???

Salwan Bruno

????

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Tempête dans la région, crise gouvernementale au Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué