Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Mode

La Queen chez Quinn

La reine Elizabeth II et Anna Wintour, un duo inattendu. Yui Mok/Pool/AFP

Il y avait un coussin bleu sur l’un des fauteuils de la première rangée. C’était donc vrai, elle allait venir. Richard Quinn avait eu du mal à le croire, quand on lui avait annoncé l’avant-veille que la reine Elizabeth II assisterait en personne à son défilé. Le jeune créateur, titulaire d’un master en couture et impression textile de Central Saint Martins, n’a fondé son propre label qu’en 2016, mais avec suffisamment d’audace et de génie pour attirer l’attention de la communauté de la mode et lui valoir d’être le premier lauréat du prix du design britannique attribué par Sa Majesté. Et c’est donc pour lui remettre le trophée orné d’une rose rouge qu’Elizabeth II avait décidé de se rendre, pour la première de son règne, à un défilé de mode, elle qui depuis les années 50 et la première présentation de la collection Dior par Yves Saint Laurent reçoit les couturiers en son palais. Sa photo en « frow » (« front row ») à côté d’Anna Wintour a propulsé Richard Quinn dans la stratosphère en cette semaine de la mode automne/hiver 2018-19 où les yeux du monde étaient braqués sur Londres. Honneur dont ce talent prometteur n’a pas démérité. Sa collection tantôt en silhouettes fluides et vaporeuses, tantôt la taille étranglée en sablier à la Thierry Mugler ou tout en plissés complexes, était surtout un déploiement de tout ce que le Royaume-Uni peut comprendre de jardins et de flore exubérante. On y retrouvait aussi l’amour de Quinn pour le papier peint désuet, le faste du velours et de la soie, mais aussi le futurisme des matières métallisées. Une extraordinaire maîtrise des couleurs justifiait l’audace inédite des impressions où se mélangeaient sans complexe les motifs les plus improbables. Richard Quinn réalise ses tissus dans son propre atelier à Peckham où il invite volontiers étudiants et collègues à profiter de ses équipements.


Il y avait un coussin bleu sur l’un des fauteuils de la première rangée. C’était donc vrai, elle allait venir. Richard Quinn avait eu du mal à le croire, quand on lui avait annoncé l’avant-veille que la reine Elizabeth II assisterait en personne à son défilé. Le jeune créateur, titulaire d’un master en couture et impression textile de Central Saint Martins, n’a fondé son...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut