X

À La Une

L'armée syrienne déjoue une tentative d'infiltration de terroristes venus du Liban

Sécurité

Un jihadiste tué, les autres ont réussi à prendre la fuite vers le territoire libanais.

OLJ
17/02/2018

L'armée syrienne a déjoué samedi une tentative d'infiltration de jihadistes en provenance du territoire libanais, a indiqué l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Les gardes-frontières ont repéré ces individus près de la localité de Maarabo, à l'ouest de Tall Kalakh, située à deux kilomètres de la frontière nord avec le Liban, indiquent l'Ani et l'agence officielle syrienne Sana.

Des affrontements armés ont alors éclaté, causant la mort de l'un des terroristes entrés clandestinement. Selon Sana, les autres terroristes ont réussi à prendre la fuite en direction du territoire libanais.

Les membres de cette cellule ont emprunté un passage illégal sur la frontière syro-libanaise.

Vendredi, un habitant syrien de la localité libanaise de Cheikh Abbas a été tué par des tirs au niveau de la rive nord de Nahr al-Kabir", un fleuve qui constitue la frontière naturelle entre les deux pays, dans le nord du Liban.

L'armée libanaise a entamé jeudi une opération de grande envergure à la frontière avec la Syrie ayant pour but de fermer tous les passages illégaux. Les cinq postes-frontières entre le Liban et la Syrie sont aujourd'hui contrôlés par les forces gouvernementales syriennes et tous sont désormais fonctionnels. Mais la frontière entre les deux pays, située dans un secteur montagneux et difficile d'accès, reste propice à divers trafics.

En 2017, l'armée libanaise et le Hezbollah, allié du régime syrien, avaient mené des opérations militaires à la frontière, obtenant le départ, en direction de la Syrie, des jihadistes de l'ancienne branche syrienne d'el-Qaëda et du groupe Etat islamique (EI) qui occupaient certains secteurs à la frontière entre les deux pays.  


Lire aussi

L'armée libanaise ferme les passages illégaux à la frontière syrienne

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DE CEUX QU,ELLE AVAIT ENVOYE AU LIBAN DU TEMPS DE NAHR EL BARED ?

Cadige William

Etrange ...
A peine 48 hrs apres le 15!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants