Moyen Orient et Monde

Le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh sur la liste noire américaine des « terroristes »

OLJ
01/02/2018

Les États-Unis ont placé hier le chef du mouvement palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh, sur leur liste noire des « terroristes », a annoncé le département d’État américain. Selon le secrétaire d’État Rex Tillerson, cité dans un communiqué, le chef du mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza « menace la stabilité au Moyen-Orient » et « sape le processus de paix » avec Israël. Le Hamas était déjà depuis 1997 sur la liste américaine des « organisations terroristes étrangères ». « Haniyeh a des liens étroits avec l’aile militaire du Hamas et est un partisan de la lutte armée, y compris contre les civils, estime la diplomatie américaine. Il est soupçonné d’être impliqué dans des attaques terroristes contre des Israéliens », tandis que son mouvement « est responsable de la mort de 17 Américains tués dans des attaques terroristes », ajoute le département d’État. Cette décision intervient au moment où le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis plus de dix ans, a conclu un accord de réconciliation fragile avec le Fateh du président palestinien Mahmoud Abbas. Elle survient également au moment où les tensions sont à leur comble entre les États-Unis et les Palestiniens, après la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain Donald Trump, fin 2017.
Ismaïl Haniyeh avait alors estimé que « toutes les lignes rouges » étaient « franchies », tandis que l’Autorité palestinienne refuse désormais toute médiation de Washington dans les négociations de paix avec Israël. Le département d’État a également placé hier trois groupes sur sa liste noire : Harakat al-Sabireen, un mouvement palestinien « actif dans la bande de Gaza et la Cisjordanie » et « soutenu par l’Iran »; Liwa’ al-Thawra, un groupe apparu en 2016 en Égypte; et Hasm, une autre organisation égyptienne créée en 2015.
 « L’Iran demeure le premier État sponsor du terrorisme dans le monde », a dit hier Nathan Sales, coordinateur pour le contre-terrorisme au département d’État, lors d’une conférence à Tel-Aviv. L’Iran « continue à soutenir tout un panel malfaisant d’organisations terroristes, y compris le Hezbollah (libanais), le Hamas, le Jihad islamique palestinien et d’autres », a-t-il dit. « L’Iran verse au Hezbollah environ 700 millions de dollars par an. Quant aux groupes terroristes palestiniens, il leur verse potentiellement jusqu’à 100 millions de dollars par an », a-t-il dit. En réaction, le Hamas a déclaré hier que la décision des États-Unis de placer Ismaïl Haniyeh sur leur liste noire des « terroristes » n’affaiblirait pas la lutte contre Israël. Cette décision « visant à faire pression sur la résistance est vouée à l’échec. (Elle) ne nous découragera pas dans la poursuite de la résistance jusqu’à ce que nous ayons chassé l’occupant », a dit le Hamas dans un communiqué.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’ennemi n° 1 (des Libanais)

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants