Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Syrie : Londres comprend l'"intérêt légitime" de la Turquie à sécuriser sa frontière

La Grande-Bretagne a estimé samedi que la Turquie avait un "intérêt légitime" à assurer la sécurité de ses frontières, après le lancement par Ankara d'une offensive contre une milice kurde qu'elle considère comme une organisation terroriste, dans le nord de la Syrie.

Un porte-parole du Foreign Office britannique a indiqué que Londres "suivait étroitement" les développements dans la région d'Afrine. "La Grande-Bretagne a régulièrement discuté avec les autorités turques les questions relatives au conflit syrien, avec pour objectif commun de réduire la violence et de parvenir à un accord politique", a dit ce porte-parole à l'AFP. "Nous reconnaissons le fait que la Turquie a un intérêt légitime à assurer la sécurité de ses frontières", a-t-il ajouté.

L'opération turque, aérienne et terrestre, est considérée avec inquiétude par Washington.

L'opération, baptisée "Rameau d'olivier", a débuté à 14H00 GMT, a annoncé l'armée turque. Parmi les cibles figurent notamment l'aéroport militaire de Minnigh, selon l'agence de presse turque Anadolu, qui évoque au total 108 cibles touchées.

"L'opération Afrine a commencé de facto sur le terrain", avait déclaré plus tôt le président turc Recep Tayyip Erdogan dans un discours télévisé, citant le nom de l'enclave contrôlée par les Kurdes.

Moscou s'est déclaré "préoccupé" samedi.


La Grande-Bretagne a estimé samedi que la Turquie avait un "intérêt légitime" à assurer la sécurité de ses frontières, après le lancement par Ankara d'une offensive contre une milice kurde qu'elle considère comme une organisation terroriste, dans le nord de la Syrie.

Un porte-parole du Foreign Office britannique a indiqué que Londres "suivait étroitement" les développements...