Liban

Un système de quota à adopter impérativement pour changer les choses

Pat. K. | OLJ
18/01/2018

Céline Moyroud, directrice du PNUD au Liban, et Begona Lasagabaster, représentante spéciale du directeur régional de l’ONU Femmes, sont intervenues à la fin de la journée pour faire part des remarques de clôture. Elles ont également eu de brefs entretiens à L’Orient-Le Jour. Toutes les deux ont mis l’accent sur la nécessité d’adopter un système de quota pour garantir des places aux femmes au Parlement.
Mme Moyroud a noté que « la campagne “la moitié de la société, la moitié du Parlement” (lancée hier par les Nations unies et le ministère d’État aux Droits de la femme) fait partie d’un travail continu pour soutenir le rôle des femmes au Parlement et dans la vie politique. Ce travail se poursuivra aussi après les élections ».
Même si aucun système de quota n’a été adopté, Mme Moyroud estime qu’il faut encourager les femmes à se présenter aux élections législatives. « Il est nécessaire d’évaluer les problèmes auxquels elles font face, les soutenir pour les surpasser et surmonter les obstacles », a-t-elle poursuivi.
Mme Lasagabaster a souligné pour sa part que tous les pays du monde qui ont actuellement des femmes au Parlement sont passés par une période transitoire, celle du quota féminin. « Notre travail se poursuivra après les élections. Des réformes pourraient être effectuées plus tard », a-t-elle noté.
Mettant en garde contre les stéréotypes, notamment ceux qui sont véhiculés par les médias, elle a estimé que « les journalistes ne posent jamais de questions sur la fiscalité quand il s’agit d’une candidate nouvellement venue à la politique, mais ils le feront avec un nouveau venu. Cela devrait changer ».
« Nous effectuerons de nombreuses activités durant les quatre mois à venir. Elles toucheront notamment les médias, les candidates et la société civile », a-t-elle conclu.

Pat. K.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Les Iraniens sont-ils allés trop loin ?

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants