Liban

Un système de quota à adopter impérativement pour changer les choses

Céline Moyroud, directrice du PNUD au Liban, et Begona Lasagabaster, représentante spéciale du directeur régional de l’ONU Femmes, sont intervenues à la fin de la journée pour faire part des remarques de clôture. Elles ont également eu de brefs entretiens à L’Orient-Le Jour. Toutes les deux ont mis l’accent sur la nécessité d’adopter un système de quota pour garantir des places aux femmes au Parlement.
Mme Moyroud a noté que « la campagne “la moitié de la société, la moitié du Parlement” (lancée hier par les Nations unies et le ministère d’État aux Droits de la femme) fait partie d’un travail continu pour soutenir le rôle des femmes au Parlement et dans la vie politique. Ce travail se poursuivra aussi après les élections ».
Même si aucun système de quota n’a été adopté, Mme Moyroud estime qu’il faut encourager les femmes à se présenter aux élections législatives. « Il est nécessaire d’évaluer les problèmes auxquels elles font face, les soutenir pour les surpasser et surmonter les obstacles », a-t-elle poursuivi.
Mme Lasagabaster a souligné pour sa part que tous les pays du monde qui ont actuellement des femmes au Parlement sont passés par une période transitoire, celle du quota féminin. « Notre travail se poursuivra après les élections. Des réformes pourraient être effectuées plus tard », a-t-elle noté.
Mettant en garde contre les stéréotypes, notamment ceux qui sont véhiculés par les médias, elle a estimé que « les journalistes ne posent jamais de questions sur la fiscalité quand il s’agit d’une candidate nouvellement venue à la politique, mais ils le feront avec un nouveau venu. Cela devrait changer ».
« Nous effectuerons de nombreuses activités durant les quatre mois à venir. Elles toucheront notamment les médias, les candidates et la société civile », a-t-elle conclu.

Pat. K.


Céline Moyroud, directrice du PNUD au Liban, et Begona Lasagabaster, représentante spéciale du directeur régional de l’ONU Femmes, sont intervenues à la fin de la journée pour faire part des remarques de clôture. Elles ont également eu de brefs entretiens à L’Orient-Le Jour. Toutes les deux ont mis l’accent sur la nécessité d’adopter un système de quota pour garantir des...

commentaires (0)

Commentaires (0)