X

Sport

Ahed et Nejmeh au coude-à-coude, Ansar lâche prise

Football – Championnat du Liban
Tony Hayek | OLJ
17/01/2018 | 00h00

La treizième journée du championnat du Liban de première division de football, dont la quasi-totalité des rencontres s'est disputée sous une pluie battante, a, sauf surprise, condamné les chances de l'équipe d'Ansar dans sa conquête du titre national, après sa défaite à domicile contre le Tripoli Sports Club (0-1) sur un but marqué peu après l'heure de jeu par Mohammad Maksoud.

Ansar perd ainsi trois points précieux dans sa lutte pour la première place, qui est toujours occupée par le Ahed, difficile vainqueur d'al-Chabab al-Arabi (1-0). Les leaders du classement général provisoire auront toutefois eu besoin de deux penalties pour venir à bout de leurs adversaires : le premier, sifflé à la 39e minute, a été complètement loupé par Cheaïto, contrairement au second, qui, accordé lors de la deuxième mi-temps par l'arbitre pour une bousculade du défenseur Hatem Eid sur le remplaçant Ahmad Zreik, a été transformé sans bavure par Nour Mansour.

Fort de huit succès et cinq matches nuls, pour aucune défaite en 13 matches, le Ahed compte désormais sept points d'avance sur Ansar, qui garde néanmoins sa troisième place au classement général provisoire, mais les Verts se sont fait rejoindre par Safa et le Akhaa Ahly Aley.

 

(Pour mémoire : Le Ahed poursuit sur sa lancée)

 

Le Akhaa a signé une belle performance en battant l'Islah Bourj-Chemali, sur le terrain de ce dernier à Tyr. L'unique but de la rencontre, signé Ahmad Hijazi, aura toutefois permis au Akhaa de grimper sur la troisième marche du podium, tout comme Safa, qui a été tenu en échec, hors de ses bases, par l'autre équipe de Tyr, le Tadamoun (1-1), au cours d'une partie assez équilibrée dans l'ensemble.

Nejmeh s'est accroché quant à lui à sa place de dauphin en venant à bout du Nabi Chit sur le score minimal de un but à zéro. Le terrain municipal de Saïda, rendu presque impraticable par les intempéries, a longtemps retardé les attaquants lie-de-vin qui ont finalement trouvé la faille après le repos par l'entremise de Kassem Zein (49e).

Enfin, le Racing de Beyrouth et Salam Zghorta ont offert aux spectateurs présents dans les gradins du stade Amine Abdel-Nour de Bhamdoun un spectacle à ne pas recommander aux âmes délicates... Zghorta semblait se diriger vers une victoire sans encombre depuis la 70e minute et un but marqué par Alex Boutros, mais la formation de la capitale égalisait à la toute dernière minute du temps réglementaire, avant que l'attaquant du Salam Jean-Jacques Yammine ne douche l'allégresse générale des joueurs du Racing en marquant le but de la victoire pour son équipe dans les ultimes secondes du temps additionnel.

 

Pour mémoire

Le Ahed sacré champion d'automne, talonné par le Nejmeh

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué