Rechercher
Rechercher

Liban

Réponse cinglante de Bazzi

Membre du bloc parlementaire du président de la Chambre, Nabih Berry, le député Ali Bazzi a vivement réagi aux propos tenus par le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, lui reprochant des « lapsus très révélateurs ». « Son Excellence se prend pour l'agent exclusif du partenariat national et croit que, sans sa touche, l'expérience libanaise dans ce domaine est appelée à s'effondrer. Qu'il se rassure. Le partenariat se portera toujours bien tant qu'il reste à l'abri de la logique des compagnies privées qui commencent malheureusement à caractériser votre gestion des affaires étatiques et administratives », a déclaré M. Bazzi.
Il a indirectement mis en garde contre un report des élections et affirmé, en réponse à une comparaison établie par M. Bassil entre les deux échéances présidentielle et législatives : « Le Liban et les Libanais ne peuvent pas supporter des élections parlementaires gérées suivant le même scénario grâce auquel vous aviez pu organiser la présidentielle, à savoir, après un vide présidentiel qui a duré deux ans et demi. »

Membre du bloc parlementaire du président de la Chambre, Nabih Berry, le député Ali Bazzi a vivement réagi aux propos tenus par le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, lui reprochant des « lapsus très révélateurs ». « Son Excellence se prend pour l'agent exclusif du partenariat national et croit que, sans sa touche, l'expérience libanaise dans ce domaine est appelée à...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut