X

Liban

Un rapport sur l’égalité entre les sexes au Liban fait état d’un développement positif

Société
OLJ
13/01/2018

L'ONU Femmes, l'association Abaad qui milite pour les droits de la femme et le Centre de recherche et de développement (CRD) ont lancé hier à l'hôtel Mövenpick à Beyrouth les résultats de l'étude sur l'égalité entre les deux sexes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA).
Selon l'étude, les relations entre les sexes dans ces deux régions engendrent un vif débat entre la force de la tradition et les développements contemporains. En ce qui concerne le rapport sur le Liban, l'étude menée auprès d'hommes et de femmes âgés entre de 18 et 59 ans avait pour objectif de comprendre les expériences vécues par les genres. La publication des résultats qui a eu lieu hier dévoile un regard approfondi sur ce que c'est qu'être un homme aujourd'hui au Liban.
Les sujets traités par l'étude sont les suivants : les critères du genre et le renforcement du rôle des femmes, la violence basée sur le genre, la prise de décision au niveau du foyer (la paternité, les tâches domestiques, etc.), la santé, les loisirs et autres. Les résultats de l'étude montrent que les femmes prennent des positions positives vis-à-vis de l'égalité entre les deux sexes, et qu'elles prennent des positions plus justes que celles des hommes. Interrogés au sujet de l'aboutissement des femmes à des postes de direction et de leadership, les hommes se sont montrés plus favorables à ce phénomène lorsqu'il s'agit d'ONG plutôt que lorsqu'il est question de postes religieux, de présidence de partis politiques et de magistrature suprême.
« Cette étude montre en gros des développements positifs au niveau de la lutte pour l'égalité entre les deux sexes, et notre rôle est de renforcer ces développements. L'étude offre à l'ONU Femmes et aux partenaires libanais un fort soutien pour organiser des activités de communication sociétale et pour discuter des phénomènes enracinés dans la société dévoilés par l'enquête », affirme le directeur régional de l'ONU Femmes dans les pays arabes, Mohammad el-Nasiri.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

VOUS DEVEZ DIRE ENTRE LES FORCES DE L,OBSCURANTISME DES BARBUS ET LES FORCES CONTEMPORAINES DE LA CIVILISATION !

Yves Prevost

Au moins un fait positif dans notre pays! Même s'il y a encore beaucoup à faire,un progrès est un progrès.
Mais pourquoi donc,lorsque l'on parle de l'égalité des sexes, adopter la terminologie de la - à juste titre controversées - théorie du genre?

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants