Liban

« Le nombre 3, symboles, mythes et caractères », de Jean Sadaka

Vient de paraître
F. N. | OLJ
11/01/2018

Des trois chants du coq à la règle de trois, tout (ou presque) ce que vous avez jamais voulu savoir sur la symbolique du nombre 3, vous le trouverez dans le plus récent ouvrage de Jean Sadaka : Le nombre 3, symboles, mythes et caractères, paru chez L'Harmattan. Ce nombre, assure l'auteur, un employé d'entreprise passionné de sciences religieuses et diplômé de l'USJ, est « un nombre sacré et éminemment spirituel dans la majorité des cultures et des civilisations. Il symbolise souvent la perfection ».

L'ouvrage consiste en une compilation de beaucoup de choses écrites sur le nombre « 3 » dans les anciennes religions, les religions monothéistes, l'Ancien et le Nouveau Testament, l'islam, chez les druzes, dans la franc-maçonnerie, en musique, dans l'ésotérisme, en psychanalyse, dans la dialectique de Hegel, les critiques de Kant, la poésie et les contes, dans la nature, en numérologie en mathématiques. On a droit aussi à « la France et le nombre 3 », ainsi que des commentaires de tous les multiples de trois, jusqu'aux nombres 666, le chiffre de l'antéchrist, et 999, son inverse.

Il va de soi que, du fait même de la variété des sources où Jean Sadaka a puisé ses connaissances, on trouvera dans son livre, côte à côte, les doctrines les plus hautes et les plus communes, sans l'échelle des valeurs indispensable pour les départager. L'ouvrage ne manque pas de valeur, mais doit être abordé avec discernement, car toutes les connaissances ne se valent pas. Face à leur accumulation et à leur simplification, elles peuvent même dérouter. Il ne faut donc pas lire cet ouvrage comme une œuvre accomplie, mais comme un compendium de culture générale.

À l'actif de Jean Sadaka, plusieurs ouvrages de compilation ou de symbolique comparée, réalisés selon la même méthode de compilation : Saint Georges, prophète en islam, Marie dans le Coran et l'islam, Saint Jean-Baptiste (Yahya), prophète en islam, deux ouvrages sur la symbolique franc-maçonne, deux ouvrages sur le symbolisme de l'âne et du serpent, un autre sur le nombre 7, et enfin un ouvrage sur Le culte de la Grande Mère, ou le symbolisme du féminin sacré, de la déesse Ishtar à la Sainte Vierge Marie.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

La force, la richesse du symbolisme concernant presque chaque nombre sont phénoménales.
Ainsi le 3, le 5 le 7 ou le 9 comme le dix .....ont tous une infinie possibilité dans l'expression symbolique. A travers les nombres on peut créer un monde philosophique, de magie, de savoir et de connaissance.

Que dire alors du nombre d'or....? ou encore le Pi ?

Je tâcherai de me procurer ce livre ...je sens qu'il est passionnant.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants