Liban

Raï presse les émigrés de dénoncer l’alignement du Liban sur les axes régionaux

OLJ
04/01/2018

« Nous vivons par miracle au Liban », a déclaré le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, lors d'une interview accordée à la revue de la diaspora, diffusée à travers la Voix du Liban. « Démographiquement, la moitié de la population est composée de déplacés et le pays vit au rythme des menaces à cause de l'instabilité dans la région, ce qui nous fait penser qu'une main invisible protège ce pays », a-t-il dit, avant d'estimer que « le salut du Liban vient de la diaspora qui défend sa cause auprès des instances internationales ». Selon lui, les émigrés devraient « élever la voix pour dénoncer ce qui ne va pas pour que le gouvernement les entende ». « Dites : nous n'acceptons pas que notre pays reste noyé dans les déchets, les atteintes à la liberté ou que le Liban reste lié à des axes et à des conflits régionaux. Dites : les pays d'accueil nous ont permis de nous réaliser alors que cela n'aurait pas pu être possible si nous étions restés au Liban et interrogez-les sur le point de savoir pourquoi ils neutralisent les Libanais qui ont du potentiel », a poursuivi le patriarche, qui a ensuite rendu hommage à l'action et aux efforts de la Fondation maronite dans le monde, « qui encourage les Libanais de l'émigration à récupérer leur nationalité d'origine ». Mgr Raï a cependant déploré le manque d'intérêt de certains émigrés « qui considèrent ne pas en avoir besoin ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les Saoudiens et le courant du Futur, des relations tendues

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.