Dernières Infos

Hariri dénonce ceux qui ont tenté de lui "planter un couteau dans le dos"

Liban
OLJ
11/12/2017

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a dénoncé lundi ceux qui ont tenté de lui "planter un couteau dans le dos", sans préciser qui il visait.

"Certains ont tenté de parasiter nos excellentes relations avec l'Arabie saoudite pour me porter atteinte. A la faveur de la crise, certains partis politiques ont tenté de se placer en tentant de me planter un couteau dans le dos", a-t-il lancé à l'occasion de la réception de militants beyrouthins du Courant du Futur.

"Vous savez tous qui a tenté de me planter un couteau dans le dos. Lorsqu'ils exprimaient leur opposition aux prises de position du Hezbollah et à la politique de l'Iran, on les a vus tenter de poignarder Saad Hariri", a-t-il ajouté.

"Je m'exprimerai sur ce sujet dans l'émission Kalam en-Nass", émission politique diffusée sur la chaîne locale LBCI, a-t-il conclu.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué