Dernières Infos

Centrafrique: un humanitaire centrafricain tué dans le nord

AFP
07/12/2017

Un travailleur humanitaire centrafricain a été tué par des hommes armés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord de la Centrafrique, à Kaga Bandoro, a-t-on appris auprès de sa famille.

Des hommes armés ont ouvert le feu sur la victime à son domicile, ont indiqué les proches de Benjamin D., 35 ans, employé comme logisticien par l'ONG Intersos.
Il est décédé peu après à l'hôpital, toujours selon sa famille.

Kaga Bandoro est situé dans le nord du pays, dans une région sous contrôle de deux groupes armés, le FPRC (Front Populaire pour la renaissance de la Centrafrique) et le MPC (Mouvement patriotique pour la Centrafrique), qui ont refusé l'installation du préfet nommé par le pouvoir de Bangui et empêché la célébration de la fête nationale le 1er décembre dernier.

La Centrafrique est aujourd'hui l'un des pays les plus dangereux pour les organisations humanitaires, avec une multitude d'incidents de sécurité depuis le début de l'année.
Le pays est en proie depuis 2013 à des violences intercommunautaires après le renversement de l'ex-président François Bozizé par la rébellion séléka, entraînant une réaction des milices d'"autodéfense" anti-balaka.

Alors que la capitale Bangui est désormais relativement épargnée par les violences, ces groupes armés s'affrontent dans les provinces pour le contrôle de ressources naturelles (diamants, or, bétail...) et dans d'intenses luttes politiques dans l'un des pays les plus pauvres du monde.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

25 mai 2000-25 mai 2019 : ce qui reste de la fête de la Libération

Un peu plus de Médéa AZOURI

Et si on faisait tous la grève ?

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants