Dernières Infos

Statut de Jérusalem : La décision US aura des "répercussions catastrophiques", prévient le Hezbollah

Liban
OLJ
07/12/2017

Le bloc parlementaire du Hezbollah a mis en garde jeudi contre des "répercussions catastrophiques" après la reconnaissance officielle de Jérusalem comme capitale d'Israël par le président Donald Trump, mercredi.

"La décision américaine aura des répercussions catastrophiques qui menaceront la stabilité et la sécurité", a mis en garde le bloc, à l'issue de sa réunion hebdomadaire.

La décision annoncée mercredi par Donald Trump de reconnaître "officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël" et de transférer l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv vers cette ville a suscité une vague de condamnations internationales, à l'exception d'Israël.

En outre, la formation a exprimé sa "satisfaction" après la décision de Saad Hariri de revenir sur sa démission de la présidence du Conseil, mardi, et a affiché son soutien à la déclaration politique de distanciation par rapport aux conflits de la région, avalisée avant-hier par le gouvernement. Il a également dit soutenir la déclaration ministérielle adoptée lors de la formation du gouvernement, qui prévoit également le respect de la distanciation. L'application de ce principe était posée comme condition par M. Hariri afin de revenir sur sa démission. Il avait accusé le Hezbollah et l'Iran de mainmise sur le Liban, lorsqu'il avait annoncé, le 4 novembre à Riyad, qu'il jetait l'éponge.

Le bloc du Hezbollah a de plus appelé le gouvernement à intensifier ses efforts en vue de respecter les échéances prévues, notamment les élections législatives censées se tenir en mai 2018.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué