Sport

Golden State gagne, Curry se blesse

Basket-ball – NBA
OLJ
06/12/2017 | 00h00

Stephen Curry a permis à Golden State de refaire son retard pour finalement s'imposer à La Nouvelle-Orléans (125-115), mais sa sortie sur blessure en fin de match a assombri la brillante victoire des Warriors.
Dans les toutes dernières minutes de la rencontre et après avoir inscrit 31 points, Curry s'est tordu la cheville droite : sorti en boitant bas du parquet, il a quitté le Smoothie King Center en s'appuyant sur des béquilles. Une radio passée plus tard a montré qu'il n'y avait pas de grave lésion, mais la vedette de la franchise californienne n'est pas tout à fait rassurée, tant le souvenir de sa précédente blessure à cette cheville le hante. « Évidemment, c'est la deuxième fois (...), c'est ce qui m'inquiète. Je suis déjà passé par là avec cette cheville et sachant que l'intervention chirurgicale effectuée il y a cinq ou six ans s'est bien passée, je devrais être en mesure de revenir », a-t-il commenté.
Durant la partie, les champions en titre ont accusé un retard de 20 points à la mi-temps (69-49). Mais la seconde période leur a été largement favorable et, pour la deuxième fois cette saison, ils ont surmonté un tel déficit pour décrocher au final une 19e victoire en 25 matchs. Même si aucune autre équipe dans l'histoire moderne de la NBA n'a réussi une telle remontée (au moins 20 points de retard à la mi-temps) deux fois dans la même saison, le coach des Warriors a reproché à ses joueurs de s'être mis dans une telle situation.
Les joueurs des deux équipes ont manqué de sang-froid, qui a atteint son paroxysme dans le duel entre le Warrior Kevin Durant et le Pelican DeMarcus Cousins. Au point que les deux joueurs ont été exclus en fin de partie après une ultime altercation.

Wade sans pitié
Avec cette difficile victoire, Golden State conforte sa 2e place dans la conférence Ouest, toujours derrière Houston (18 victoires-4 défaites) qui ne jouait pas lundi et devant San Antonio (16v-8d) qui a battu Detroit (96-93).
À l'Est, Boston (21v-4d) poursuit sa domination avec une nouvelle nette victoire, la 11e en 12 matchs à domicile, acquise cette fois contre Milwaukee (111-100), même si Giannis Antetokounmpo (40 points) a plus marqué pour les Bucks que Kyrie Irving (32 points) pour les Celtics.
Le transfuge de Cleveland a salué sa complicité naissante avec son nouveau coéquipier Al Horford, auteur de 20 points. À Chicago, les Bulls ont été submergés par Cleveland qui a aligné une 12e victoire d'affilée (113-91) et ainsi conforté sa 2e place de la conférence (17v-7d). Dwyane Wade a été sans pitié pour ses anciens coéquipiers en leur infligeant 24 points tout comme Kevin Love, tandis que LeBron James en a ajouté 23.
Source : AFP

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué