Économie

Le conseil d’affaires libano-saoudien appelle à l’apaisement

Coopération
OLJ
05/12/2017

Le conseil des affaires libano-saoudien (un rassemblement d'entrepreneurs des deux pays) a estimé, hier, que les liens qui unissent Beyrouth et Riyad étaient suffisamment « forts » pour « surmonter » les tensions diplomatiques, selon un communiqué publié hier à l'issue d'une réunion du conseil à Beyrouth. Le conseil a notamment mis en avant les « intérêts mutuels » des deux pays au niveau économique, ou encore « le rôle du royaume dans la reconstruction du Liban ». Les relations entre les deux pays se sont crispées ces dernières années sur fond de tensions régionales entre le royaume wahhabite et l'Iran chiite. Une situation qui a empiré après l'annonce de la démission de Saad Hariri, le 4 novembre dernier depuis Riyad. M. Hariri était ensuite revenu sur cette décision à son retour au Liban après plus de deux semaines passées en dehors du pays, dans des circonstances qui ont fait débat.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’apartheid du Hezbollah

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!