Nos Lecteurs ont la Parole

« Choukran França ! »

Fouad ZMOKHOL
OLJ
24/11/2017

Les chefs d'entreprise libanais du monde ont toujours été et resteront à l'écart des tensions politiques internes, régionales ou internationales. Leurs objectifs majeurs sont essentiellement la croissance, le développement de leurs entreprises, de leurs ressources, de leur créativité. Leurs desseins sont axés sur l'entrepreneuriat, l'investissement, la création d'idées nouvelles, la promotion d'échanges commerciaux avec les autres pays et peuples. Leurs stratégies sont centrées sur la construction de synergies productives et d'une coopération efficiente avec les autres entreprises, loin des conflits, des guerres chaudes ou froides, des pressions de tout genre. La base de nos relations avec les autres pays du monde a toujours été d'ordre économique et commercial, afin d'encourager les investissements et les échanges bilatéraux, et d'assurer une coordination fructueuse.
Il s'avère aussi important de rappeler et d'insister sur le fait que les chefs d'entreprise libanais du monde ont tous quitté leur terre natale dans le seul but d'améliorer leurs conditions de vie, d'augmenter leurs rentes, en quête d'un avenir meilleur et plus sûr pour leur foyer, loin de toute considération religieuse, sectaire ou politique. Ils ont travaillé dur pour creuser leur place au sein d'économies difficiles, pour s'intégrer dans les pays hôtes, tout en respectant leurs lois, leurs valeurs et leurs mœurs. Ils ont intégré et investi dans des sociétés, œuvré corps et âme avec succès pour la croissance de ces entreprises, mais aussi en vue du développement global des économies de leurs pays hôtes. Nous sommes fiers de leurs réussites et de leurs contributions aux économies locales, régionales et internationales. Ils ne doivent en aucun cas servir de monnaie d'échange ou d'outils de pression à des fins politiques ; bien au contraire, ils doivent être considérés comme des colombes de paix, des artisans d'apaisement, des architectes de la réconciliation.
Les chefs d'entreprise libanais du monde ont toujours bâti des ponts entre les pays, les civilisations et les continents. Nul ne peut détruire ce qu'ils ont mis des décennies à construire... Nous pouvons en toute confiance compter sur eux continuellement pour rebâtir des ponts de communication transparente, en leur donnant la tâche d'arrêter les hémorragies causées par les politiques, panser les plaies des conflits et des guerres, et surtout transformer les haines fratricides et profondes déchirures en amitiés sincères et partenariats productifs.
C'est dans ces moments de crise et d'incertitude que nous reconnaissons nos amis et partenaires véridiques. Nous remercions du fond du cœur notre fidèle amie, notre partenaire, notre grande sœur de toujours et pour toujours : la France ! Cette France qui a toujours été à nos côtés, dans nos moments de joie et de peine, dans nos moments de guerre et de paix, dans nos moments de croissance et d'expansion, mais aussi de récession et de crises. Nous sommes si fiers et si attachés à cette relation de fraternité exemplaire, de partenariat idéal, et ferons tout notre possible pour la maintenir, la fructifier contre vents et marées pour les générations à venir.
Merci, chère France, de nous avoir jadis donné notre indépendance, merci de nous avoir envoyé des soldats et contingents pour maintenir la paix, des bateaux pour nous approvisionner en temps de blocus. Merci de nous avoir envoyé vos entreprises en période de reconstruction et d'investissement, vos chefs d'entreprise pour créer avec nous des collaborations productives. Merci de nous avoir soutenus par le biais de vos universités pour encourager notre système d'enseignement et de vos hôpitaux pour promouvoir notre secteur de santé.
Nous sommes si reconnaissants cette fois-ci de nous avoir aidés à retrouver notre fierté et surtout à préserver notre dignité et notre indépendance.
Monsieur le Président Macron, vous avez récemment tweeté : « Ahlan wa sahlan ! » ; les chefs d'entreprise libanais dans le monde vous répondent du fond du cœur : Choukran França !

Président du Rassemblement des dirigeants et chefs d'entreprise libanais dans le monde
(RDCL-monde)

Lire aussi à la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Émilie SUEUR

La double peine des Syriennes

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.