Coopération

Samy Gemayel discute avec Abdallah de Jordanie les dossiers de Jérusalem et des réfugiés

Samy Gemayel s’entretenant avec Abdallah de Jordanie. Photo site web des Kataëb

À l'heure où la Jordanie joue un rôle central dans la région, en coordination notamment avec les Américains et les Russes, le leader du parti Kataëb, le député Samy Gemayel, s'est rendu à Amman pour un entretien avec le roi Abdallah II.

La réunion s'est tenue au palais al-Husseiniya, normalement réservé aux entretiens avec les chefs d'État et les personnalités internationales de haut rang. L'entrevue a été essentiellement axée sur le statut de Jérusalem et la nécessité que la Ville sainte soit ouverte à toutes les religions. Parallèlement aux relations bilatérales et aux développements dans la région, la réunion a également porté sur le dossier des réfugiés syriens et l'expérience acquise par la Jordanie sur ce plan.

Le souverain jordanien a profité de la rencontre pour réaffirmer le soutien indéfectible de son pays au Liban, notamment en cette période de crise, afin de surmonter les obstacles et préserver sa stabilité et son unité.

De son côté, Samy Gemayel s'est félicité des prises de position de la Jordanie en faveur de la stabilité du Liban. Le leader des Kataëb a également remercié le roi Abdallah pour les aides accordées à l'armée libanaise.

De source proche des Kataëb, on relève que la durée de l'entrevue (45 minutes) et la présence à la réunion du directeur de cabinet du roi Abdallah indiquent que l'entretien a dépassé le simple cadre protocolaire et qu'un suivi a été convenu au sujet de certains dossiers sensibles.

 

Pour mémoire 

Réfugiés : Samy Gemayel à Moscou pour remédier aux « lacunes » du gouvernement


À l'heure où la Jordanie joue un rôle central dans la région, en coordination notamment avec les Américains et les Russes, le leader du parti Kataëb, le député Samy Gemayel, s'est rendu à Amman pour un entretien avec le roi Abdallah II.


La réunion s'est tenue au palais al-Husseiniya, normalement réservé aux entretiens avec les chefs d'État et les personnalités...

commentaires (0)

Commentaires (0)