X

À La Une

Moustapha Hojeiry, alias "Abou Takiyé", arrêté à Ersal

Liban

Ce cheikh controversé était recherché dans le cadre d'une enquête visant à déterminer qui sont les responsables de l'enlèvement et de la mort des militaires libanais en août 2014.

OLJ
15/11/2017

Les services de renseignements de l'armée libanaise ont arrêté Moustapha Hojeiry, alias "Abou Takiyé", à Ersal, localité de la Békaa, frontalière de la Syrie, a annoncé mardi matin l'armée. Il a été arrêté à l'aube, chez lui.

 

Depuis la confirmation officielle, le 6 septembre, de la mort en détention des militaires libanais enlevés par les jihadistes en août 2014 à Ersal, Moustapha Hojeiry était recherché par les autorités. Et ce dans le cadre d'une enquête visant à déterminer qui sont les responsables de l'enlèvement et de la mort des militaires. Ce cheikh controversé, qui avait joué les intermédiaires dans cette affaire, est, selon diverses sources, proche des jihadistes, voire même directement impliqué dans le rapt des militaires. Il faisait l'objet de plusieurs mandats d'arrêt.

Fin septembre, Oubeida Hojeiry, le fils de Mosutapha Hojeiry, a lui aussi fait l'objet de poursuites judiciaires pour appartenance au Front al-Nosra (l'ex-branche d'el-Qaëda en Syrie qui se fait désormais appeler Fateh el-Cham). Oubeida Hojeiry était également poursuivi "pour avoir pris part aux combats à Ersal contre l'armée libanaise en août 2014 en tuant et en tentant de tuer et blesser plusieurs militaires. 

 

Pour mémoire
Qui est « Abou Takiyé », le cheikh controversé de Ersal en cavale ?

Lire aussi à la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlik Sanferlou

Vive l armée libanaise!

Tabet Karim

Une ordure en moins..

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Émilie SUEUR

Les obligations de la classe politique libanaise

Décryptage de Scarlett HADDAD

La récente crise a renforcé les liens entre les responsables...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.