Sport

Safa seul leader, Ansar rechute

Football – Championnat du Liban
08/11/2017 | 00h00

Décidément, l'équipe d'Ansar, qui n'a pas hésité lors de l'intersaison à mettre la main à la poche pour étoffer son effectif quantitativement et qualitativement, dans le but de remporter enfin le titre de champion du Liban qui la fuit depuis 2007, date de son dernier sacre, tarde à trouver ses marques cette saison et alterne le bon et (surtout) le moins bon depuis le début du championnat.
Les verts ont ainsi essuyé le week-end dernier leur seconde défaite lors des quatre derniers matches disputés, en s'inclinant face au Safa à domicile, au stade de la Cité sportive Camille Chamoun, sur le score de trois buts à un. Ce revers les relègue à la quatrième place du classement général provisoire, derrière leurs bourreaux du jour, qui occupent désormais seuls le fauteuil de leader avec 14 points, suivis par le Ahed et bien sûr le Nejmeh, en embuscade avec 13 points chacun.
Ces deux derniers se sont d'ailleurs imposés ce week-end, respectivement contre Islah Bourj-Chamali et Tadamoun Tyr. Le Ahed a littéralement fait exploser la défense du Islah en lui infligeant un score digne d'un match de tennis (6-0), grâce notamment à son attaquant Ahmad Zreik, auteur d'un doublé, alors que le Nejmeh, en déplacement à Tyr, a battu l'équipe locale, le Tadamoun, par deux buts à zéro.
Une victoire obtenue contre le cours de jeu, les hôtes ne méritant pas de perdre sur l'ensemble de la rencontre. Mais l'opportunisme des attaquants du Nejmeh Nader Matar et Hassan Maatouk, qui a inscrit les deux buts de son équipe en seconde période, le premier sur une passe de Matar et le second sur un penalty transformé après une faute commise sur ce même Matar, a finalement eu raison d'une équipe de Tyr qui a joué de malchance en touchant par deux fois la barre transversale du gardien Ali Sabeh.
Une autre formation, al-Chabab al-Arabi, n'était également pas vernie ce week-end. Les promus, qui accueillaient l'équipe de Tripoli Sports Club à Bhamdoun pour leur deuxième match avec à leur tête leur nouvel entraîneur tchèque Libor Bala, ont concédé le nul dans les toutes dernières secondes de la partie alors qu'ils avaient réussi à renverser une situation compromettante pour revenir de 0-1 à 2-1, avant que Walid Fattouh ne ruine leurs chances de victoire en égalisant dans le temps additionnel de la seconde période.
Toujours à Bhamdoun, le onze du Akhaa Ahly Aley avait réalisé une bonne opération 24 heures plus tôt en se débarrassant proprement du Nabi Chite (2-0), grâce à Haïdar Khreiss et surtout Alex Khazzaka, très en verve depuis quelques jours.
Quant au Nabi Chite, après un début de saison tonitruant, il ne parvient plus à sortir d'une spirale négative qui dure depuis le 15 octobre dernier avec quatre défaites d'affilée.
Enfin, le Racing de Beyrouth, qui restait sur une bonne dynamique avec deux victoires pour ses deux dernières sorties, est tombé de haut à Mourdachiyé où il affrontait le Salam de Zghorta. Alors qu'ils pensaient se diriger vers un match nul somme toute assez heureux, les Beyrouthins encaissaient deux buts dans les cinq dernières minutes de la partie pour finalement repartir bredouilles du Nord.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.