X

Agenda

Moment musical et poétique avec Naji Hakim à Paris

Concert
01/11/2017

C'est dans le cadre solennel de l'église américaine de Paris, devant un public nombreux, que s'est déroulé un concert entièrement dédié aux œuvres du compositeur Naji Hakim et interprété par lui-même à l'orgue et au piano.
La poésie figurait également au programme de la soirée car chaque pièce musicale était précédée d'une introduction poétique dite d'une voix claire et cristalline par Katia-Sofia Hakim, musicologue et poétesse.
Le concert s'ouvre par la Suite française, hommage à la patrie d'adoption du compositeur, pièce en douze mouvements brefs, clin d'œil à la musique de clavier Grand Siècle et qui se termine par une étincelante variation sur le thème de la comptine Bon voyage, Monsieur Dumollet.
Arrive alors l'un des moments phares du concert, Phèdre, cantate profane pour soprano et piano sur un texte de Jean Racine, qui dévoile l'amour incestueux que la reine d'Athènes porte à son beau-fils Hippolyte. Rima Tawil est une Phèdre majestueuse et tragique. Elle habite le personnage et porte cette partition fort complexe avec une expressivité poignante qui la fait osciller de la fureur à la repentance et de la révolte à la résignation jusqu'au moment où elle rend l'âme devant un public déconcerté par l'intensité dramatique et la fulgurance vocale.
Le temps de reprendre son souffle et voici Naji Hakim qui revient à l'orgue pour jouer Trois danses basques, hommage aux origines de son épouse, Marie-Bernadette Dufourcet, elle-même organiste, puis Cantilena, pièce bâtie sur une musique de scène.
Le concert se termine par une création mondiale, la Sonate pour harpe, interprétée par Raphaëlle Denis. Cette jeune harpiste française, à qui la pièce est dédiée, fait preuve de vélocité et de sensibilité, tout en rendant parfaitement l'esprit du classicisme dont l'œuvre est imprégnée.
Le bis est un double salut au Liban : Zaatar, délicieux poème de Katia-Sofia Hakim, précède l'Ouverture libanaise dans sa version pour piano, œuvre construite autour de thèmes populaires libanais auxquels le compositeur apporte des variations.

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué