Liban

L’armée recevra cette semaine deux avions de combat US Super Tucano

Dans les coulisses de la diplomatie
09/10/2017

Dans le cadre de l'aide américaine à l'armée, le Liban devrait recevoir cette semaine deux avions de combat Super Tucano. Il s'agit de la première livraison d'un lot de six appareils que le Liban recevra d'ici à la fin de l'an 2018, selon une source officielle. Cette aide est estimée à une valeur totale de 472 millions de dollars. Son financement provient du don d'un milliard de dollars effectué par feu le roi d'Arabie saoudite Abdallah ben Abdel Aziz avant son décès et par le gouvernement américain.
D'après cette source, douze pilotes militaires et vingt techniciens sont actuellement formés à l'utilisation de ces avions, introduits pour la première fois aux forces aériennes libanaises. Ils devraient figurer au nombre des appareils qui participeront à la parade de l'Indépendance, le 22 novembre.
Les Américains n'ont remis que ce type d'avions à l'armée libanaise. Le Super Tucano est doté d'un seul moteur et d'une capacité de vol allant jusqu'à six heures d'affilée, a signalé la source qui a souligné en outre que le gouvernement américain, avec la participation du gouvernement britannique, assurera à l'armée les équipements nécessaires pour consolider les frontières terrestres du Liban avec la Syrie et ce, pour empêcher le trafic d'armes, de personnes et de marchandises.
Toujours selon ces milieux, le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, se rendra à Washington à la fin du mois courant. Cette visite avait été reportée en raison de l'opération « Aube des jurds » que l'armée avait lancée en août dernier contre les jihadistes du groupe État islamique (EI) sur les hauteurs de Ras Baalbeck et de Qaa.
Du côté russe, les négociations concernant l'achat d'armes au profit de l'armée libanaise piétineraient, d'après une source bien informée. Celle-ci a noté que lorsque les Américains ont voulu s'enquérir de l'avancement des négociations menées dans ce sens par le Premier ministre Saad Hariri, lors de la visite qu'il avait effectuée en septembre à Moscou, on leur a fait savoir que la Russie ne fait pas de dons, mais vend des armes, et qu'aucun marché ne sera conclu à court terme.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

TOUT RENFORCEMENT DE L,ARMEE NATIONALE SEULE FORCE A DEFENDRE LE SOL NATIONAL EST LA BIENVENUE !

gaby sioufi

hola les amis de l'armee libanaise, ne vs rejouissez pas encore,

les US ne noient ( relativement ) notre armee d'armes ultra modernes et d'avions/helicopteres et autres QUE POUR MIEUX EN FINIR !

Walaw, nasrallah l'a dit- en d'autres termes - mais qui s'en F..... puisqu'il le dit comme suit :
les US vont faire participer notre armee a faire la guerre au hezb........


mais encore une fois WHO CARES, nasrallah ET ceux qui -croient-voir comme lui l'a dit !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué