Moyen Orient et Monde

Tunis s’engage à mettre fin à l’obligation de test anal pour les homosexuels

Droits de l’homme
OLJ
23/09/2017

La Tunisie s'est engagée à ne plus imposer aux homosexuels de se soumettre à un test anal s'ils sont poursuivis pour leurs pratiques sexuelles, a indiqué hier le ministre des Droits de l'homme Mehdi Ben Gharbia. Aucune date n'a toutefois été donnée pour l'entrée en vigueur de cet engagement. « Un juge pourra encore demander à une personne poursuivie pour homosexualité de faire un test anal, mais cette personne aura tous les droits de le refuser sans que son refus soit retenu comme une preuve d'homosexualité », a déclaré le ministre.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarllet Haddad

Le commandant en chef de l’armée et l’agenda politique

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.