Scan TV

Jaco est morte à l’âge de sept ans

SCAN TV
23/09/2017

Jaco, de son vrai nom Jeanne d'Arc Zarazir, la femme la plus drôle au Liban, est partie taquiner les habitants du ciel à présent. Cette comédienne, très différente des autres, a laissé un public triste jeudi mais comblé par ses quelques années de comédie alimentant une banque de sketches hilarants partagés en grand nombre sur les réseaux sociaux. Faisant partie de l'équipe de Ich Ktir, un programme télévisé sur al-Jadeed proposant des sketches drôles associant des comédiens d'un âge avancé et des passants impliqués à leur insu dans des scénarios renversants, cette ancienne dame de compagnie de l'épouse du président Fouad Chehab maîtrisait parfaitement la langue française et affichait fièrement sa francophonie. Née en 1931 à Furn el-Chebbak, Jaco n'a connu la gloire que durant ses années 80 contrairement au parcours classique des artistes. La candeur et l'innocence qu'elle affichait en campant les personnages devant la caméra trompaient les plus grands avertis. Presque toutes ses victimes ont mordu à l'hameçon pour son plus grand plaisir. Que ce soit en demandant du viagra pour son « khaweja » dans une droguerie ou lorsqu'elle part pour choisir son cercueil ou encore lorsqu'elle remplace une infirmière pour retirer des échantillons de sang devant des patients terrorisés, Jaco a diffusé le bonheur partout tout en gardant un sang-froid exceptionnel devant la caméra. Pince-sans-rire, cette férue de chats vivait toujours dans la maison ancienne que son père avait construite, entourée de portraits familiaux et devant un ordinateur lisant tranquillement les messages des téléspectateurs fidèles scotchés devant leur poste de télévision une fois par semaine pour la retrouver. Sans fard ni artifice, cette octogénaire qui paraissait à la télé le plus simplement du monde avec une dent en moins au beau milieu de sa bouche, ne semblait nullement concernée par la simplicité ou l'excentricité des tenues qu'on lui imposait. Elle ne semblait nullement troublée par cette gloire venue sur le tard. Elle tenait d'ailleurs à remercier en public tous ceux et celles qui la gratifiaient d'un mot gentil ou la mentionnaient dans un article de presse ou dans un reportage. Ses cheveux blancs courts et ébouriffés et sa peau excessivement ridée ont forcé le public et les critiques les plus acerbes à regarder au-delà de son physique et trouver la richesse ailleurs, dans son âme, dont la jeunesse, l'authenticité et la limpidité sont étrangement conservées. Elle aurait fait une excellente grand-mère cette Jaco! Elle l'a finalement été pour des centaines de milliers de téléspectateurs appréciant sa spontanéité et sa joie de vivre qu'elle a pu partager avec eux tout en soufflant ses dernières sept bougies. C'est avec un pincement de cœur généralisé que Jaco a tiré sa révérence mais c'est du bonheur qu'elle nous laisse après elle car on ne laisse après soi que ce qu'on a semé.

À la une

Retour à la page "Scan TV"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Adonis Le Phénicien Cananéen

Merci Jaco de nous avoir fait tellement rire à une époque ou le vrai rire innocent et spontané se fait de plus en plus rare au Liban et ailleurs dans le monde.

Mes compatriotes les phéniciens se souviendront de toi très longtemps.

Tu surement allée au ciel semer le rire la bas aussi.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Douze à l’heure

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.