Rechercher
Rechercher

Liban

Amine Gemayel pour que « toutes les vérités soient dévoilées »

Michel Aoun s’entretenant avec Amine Gemayel. Photo Dalati et Nohra

Les derniers développements sécuritaires et politiques sur la scène locale, notamment l'offensive menée par l'armée contre les jihadistes du groupe État islamique, ont été au centre d'un entretien qu'a eu hier le chef de l'État, Michel Aoun, avec l'ancien président Amine Gemayel à Baabda.
M. Gemayel a salué la victoire de l'armée contre les terroristes et exprimé sa solidarité envers les familles des soldats « tombés pour la patrie ». « Nous espérons que toutes les vérités seront dévoilées, d'autant que la dernière phase soulève de nombreuses questions », a-t-il toutefois ajouté, en référence à l'accord conclu par le Hezbollah et Damas avec l'EI. « Nous souhaitons que le peuple tire des leçons de cet exploit et que nous nous solidarisions les uns avec les autres pour pouvoir avancer, a insisté M. Gemayel. Il est nécessaire de déployer de nombreux efforts pour préserver la stabilité au Liban et tranquilliser le peuple quant à son avenir. Nous espérons que ce pas constituera un prélude à davantage d'exploits. »
À la question de savoir si, après cet exploit, davantage de dialogue est nécessaire pour renforcer l'entente nationale, M. Gemayel a souligné qu'« il n'y a pas de solution au Liban en dehors de l'entente nationale ». Il a souligné que cette entente se base sur certaines « constantes », comme « le retour à la Constitution, le pacte national et les coutumes » qu'on ne peut outrepasser, au risque de « rendre cette entente fragile ». « Il n'y a de salut et de paix intérieure que par le retour à ces constantes », a-t-il conclu.


Les derniers développements sécuritaires et politiques sur la scène locale, notamment l'offensive menée par l'armée contre les jihadistes du groupe État islamique, ont été au centre d'un entretien qu'a eu hier le chef de l'État, Michel Aoun, avec l'ancien président Amine Gemayel à Baabda.
M. Gemayel a salué la victoire de l'armée contre les terroristes et exprimé sa...

commentaires (0)

Commentaires (0)