Rechercher
Rechercher

Liban - Liban-France

Macron au Liban au printemps prochain

Le président français Emmanuel Macron. Photo ANI

Le président français Emmanuel Macron a annoncé hier qu'il se rendrait au Proche-Orient au printemps prochain, notamment au Liban, en Israël et dans les territoires palestiniens. M. Macron a par ailleurs invité le président de la République, Michel Aoun, à effectuer une visite d'État en France.
« Je souhaite me rendre au printemps prochain au Proche-Orient en visite au Liban, en Jordanie, en Israël et dans les territoires palestiniens », a déclaré le président français, dans un discours prononcé à la Conférence des ambassadeurs qui réunit chaque année les représentants français dans le monde à Paris. « Je porte une grande attention à notre relation avec le Liban, pays traversé par les tensions et les contradictions de la région. J'accueillerai prochainement à Paris le Premier ministre puis le président libanais en visite d'État. Ce pays fait face aujourd'hui à une situation critique avec un grand courage, un grand sens des responsabilités, que la France doit soutenir au nom de notre relation séculaire, mais aussi parce que ses problématiques nous concernent et nous engagent », a souligné Emmanuel Macron.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé hier qu'il se rendrait au Proche-Orient au printemps prochain, notamment au Liban, en Israël et dans les territoires palestiniens. M. Macron a par ailleurs invité le président de la République, Michel Aoun, à effectuer une visite d'État en France.« Je souhaite me rendre au printemps prochain au Proche-Orient en visite au Liban, en...
commentaires (2)

"Borné dans sa nature, infini dans ses voeux, l'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux" Tant pour Hariri que pour Macron, il me semble que Lamartine soit toujours de mise.

Khlat Zaki

08 h 16, le 02 septembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • "Borné dans sa nature, infini dans ses voeux, l'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux" Tant pour Hariri que pour Macron, il me semble que Lamartine soit toujours de mise.

    Khlat Zaki

    08 h 16, le 02 septembre 2017

  • M. Hariri demain doit clairement faire part au President Macron de la position de son gouvernement qui doit être (i) contre la colonisation israelienne dans les territoires occupés et (ii) contre un rapprochement quelconque de la communauté internationale avec le régime criminel du clan Assad et de ses alliés notamment le Hezbollah et l'Iran.

    Tony BASSILA

    14 h 25, le 30 août 2017

Retour en haut