Liban

Dar el-Fatwa craint que Ersal ne soit entraîné dans la bataille

Dar el-Fatwa a fait part samedi de sa « confiance dans l'armée libanaise pour la défense de Ersal, pour y maintenir la sécurité et la stabilité, et pour empêcher toute incursion sur ses terres ». Lors de sa réunion périodique, à Beyrouth, au siège de Dar el-Fatwa, sous la présidence du mufti Abdellatif Derian, le Conseil islamique chérié a de plus appelé les autorités, dans un communiqué, à « protéger la population de Ersal et les réfugiés syriens qui y sont installés, de la bataille qui se déroule dans le jurd de la localité ». Il a, par le fait même, invité l'armée libanaise et les forces de l'ordre « à renforcer les mesures préventives et les précautions à Ersal, de peur des répercussions sur la localité de la bataille frontalière ». Le communiqué a fait part de ses craintes que « Ersal et le Liban entier ne soient impliqués contre leur gré dans cette bataille qui s'impose d'elle-même, et qu'ils ne tombent dans le piège du complot ourdi par les organisations armées qui combattent aux frontières libanaises ». Dans ce cadre, Dar el-Fatwa a mis en garde contre les risques de « discorde entre les Libanais et les réfugiés syriens ». Le Conseil chérié sunnite a de plus insisté sur « le respect de la dignité des réfugiés syriens, au même titre que les Libanais ». « Ce sont des frères, ils doivent être traités avec le respect des règles d'hospitalité et doivent être aidés jusqu'à leur retour chez eux en toute sécurité », a-t-il conclu.
Sur un autre plan, la plus haute instance sunnite a fait part de sa profonde inquiétude « des visées de l'ennemi israélien sur la mosquée al-Aqsa, à Jérusalem », ce qui « empêche les fidèles d'entrer » sur le site. « Les portails électroniques mis par l'occupant aux entrées de la mosquée al-Aqsa ont pour objectif de faire peur aux musulmans, de les intimider et les humilier aussi, et de les mettre devant le fait accompli », a dénoncé Dar el-Fatwa, avant d'inviter les Nations unies, la Ligue arabe, l'Organisation de coopération islamique et l'instance al-Azhar, notamment, « à protéger Jérusalem de la judaïsation sioniste ».


Dar el-Fatwa a fait part samedi de sa « confiance dans l'armée libanaise pour la défense de Ersal, pour y maintenir la sécurité et la stabilité, et pour empêcher toute incursion sur ses terres ». Lors de sa réunion périodique, à Beyrouth, au siège de Dar el-Fatwa, sous la présidence du mufti Abdellatif Derian, le Conseil islamique chérié a de plus appelé les autorités, dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)