Liban

Dar el-Fatwa craint que Ersal ne soit entraîné dans la bataille

OLJ
24/07/2017

Dar el-Fatwa a fait part samedi de sa « confiance dans l'armée libanaise pour la défense de Ersal, pour y maintenir la sécurité et la stabilité, et pour empêcher toute incursion sur ses terres ». Lors de sa réunion périodique, à Beyrouth, au siège de Dar el-Fatwa, sous la présidence du mufti Abdellatif Derian, le Conseil islamique chérié a de plus appelé les autorités, dans un communiqué, à « protéger la population de Ersal et les réfugiés syriens qui y sont installés, de la bataille qui se déroule dans le jurd de la localité ». Il a, par le fait même, invité l'armée libanaise et les forces de l'ordre « à renforcer les mesures préventives et les précautions à Ersal, de peur des répercussions sur la localité de la bataille frontalière ». Le communiqué a fait part de ses craintes que « Ersal et le Liban entier ne soient impliqués contre leur gré dans cette bataille qui s'impose d'elle-même, et qu'ils ne tombent dans le piège du complot ourdi par les organisations armées qui combattent aux frontières libanaises ». Dans ce cadre, Dar el-Fatwa a mis en garde contre les risques de « discorde entre les Libanais et les réfugiés syriens ». Le Conseil chérié sunnite a de plus insisté sur « le respect de la dignité des réfugiés syriens, au même titre que les Libanais ». « Ce sont des frères, ils doivent être traités avec le respect des règles d'hospitalité et doivent être aidés jusqu'à leur retour chez eux en toute sécurité », a-t-il conclu.
Sur un autre plan, la plus haute instance sunnite a fait part de sa profonde inquiétude « des visées de l'ennemi israélien sur la mosquée al-Aqsa, à Jérusalem », ce qui « empêche les fidèles d'entrer » sur le site. « Les portails électroniques mis par l'occupant aux entrées de la mosquée al-Aqsa ont pour objectif de faire peur aux musulmans, de les intimider et les humilier aussi, et de les mettre devant le fait accompli », a dénoncé Dar el-Fatwa, avant d'inviter les Nations unies, la Ligue arabe, l'Organisation de coopération islamique et l'instance al-Azhar, notamment, « à protéger Jérusalem de la judaïsation sioniste ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants