Liban

« Pulse 5K or 1K » : le rendez-vous sportif incontournable pour soutenir l’école à l’hôpital

Social

Pour la huitième année consécutive, l'association Myschoolpulse organise une course en soutien à la scolarisation d'enfants gravement malades, le 30 juillet 2017.

15/07/2017

Après le succès de son édition 2016, réunissant près de 2 000 coureurs dans la vallée de Kfardebiane, Myschoolpulse réitère l'événement et invite enfants comme adultes à courir pour la bonne cause, le dernier dimanche de juillet.

Dans un cadre féérique à plus de 1 700 mètres d'altitude, l'événement est l'occasion d'apporter un soutien financier et moral à l'association. La course représente en effet la principale opportunité de levée de fonds pour Myschoolpulse, qui opère activement depuis plus de sept ans pour pourvoir à l'éducation d'enfants atteints de cancer ou d'autres maladies graves, à domicile ou à leur chevet à l'hôpital.

« Retrouver la normalité de l'école »

Fondée à l'initiative de Mireille Nassif en 2010, l'association fait écho à l'histoire personnelle de son fils Paul, décédé à l'âge de douze ans d'un cancer des os. Insistant pour maintenir une vie normale, Paul a continué à étudier tout le long de son hospitalisation en Angleterre. Créée à sa mémoire, Myschoolpulse s'est entièrement focalisée sur l'école à l'hôpital et ses bienfaits avérés. Académiquement parlant évidemment, pour éviter tout décrochage scolaire. Mais aussi sur le plan moral, pour redonner confiance aux enfants dans leur guérison. Comme l'a souligné Monique Saïkaly, responsable événementielle de l'association, « il s'agit aussi de leur changer les idées, les divertir et d'attirer leur attention ailleurs que sur la maladie. Reprendre l'école est également un marqueur d'espoir ».

Actuellement présente dans six centres pédiatriques hospitaliers, comptant treize institutrices à plein temps, et comptabilisant plus de 22 000 heures de tutorat, l'association s'est donné tous les moyens pour redonner l'espoir et l'envie d'apprendre aux enfants malades. En retour, leur investissement est tout aussi conséquent, voire bouleversant. « Contrairement à la plupart des élèves de leur âge, les enfants de Myschoolpulse réclament leurs professeurs et leurs heures de cours », s'est émue Monique Saïkaly.

Depuis sa création, 473 enfants malades ont pu bénéficier du programme dans plusieurs hôpitaux libanais, parmi lesquels l'Hôtel-Dieu de France et l'hôpital Jeïtaoui, à Beyrouth. Près de 120 enfants malades bénéficient aujourd'hui de ces séances de tutorat dispensées par des enseignants, à l'écoute de chacun. L'association est très fière des résultats de l'année 2016, au terme de laquelle 91 % des élèves de Myschoolpulse ont réussi leur année scolaire.

Cohérente et intégrée, l'action de l'association s'étend aussi à la période post-traitement, via des cours particuliers de rattrapage, ainsi qu'aux frères et sœurs d'enfants malades, par la subvention si nécessaire de leurs frais de scolarité. Des sessions de thérapie par l'art et le chant sont aussi dispensées aux enfants : « Ces sessions sont particulièrement importantes. Elles leur permettent d'exprimer leurs émotions et de parler de leur maladie à travers l'art et les couleurs », explique Monique Saïkaly.

Le Pulse 5K or 1K, organisé en collaboration avec Beirut Marathon Association et le support logistique de sponsors, comme Alfa, Bjorg ou Spinneys, est donc primordial pour soutenir cet effort. L'inscription à la course qui s'élève à 30 dollars permet entre autres de financier une heure de cours particulier. Marcher ou courir, un kilomètre ou cinq, Millénium ou Soixantard : l'événement est ouvert à tous, coureurs confirmés comme jeunes débutants. Aucune excuse pour ne pas s'investir pour la bonne cause.

À savoir :
Inscription en ligne sur myschoolpulse.com ou à l'ABC d'Achrafieh, L1 au stand de Myschoolpulse, près de Furla. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 27 juillet à 22h, et le 21 juillet pour les coureurs souhaitant être chronométrés et éligibles aux prix.
Il est également possible de s'inscrire sur place le jour même de la course.

Lire aussi à la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.