Dernières Infos

Deux morts dans un attentat suicide à Hama

AFP
06/07/2017

Au moins deux personnes ont été tuées et neuf blessées jeudi dans un attentat suicide dans une station de bus à Hama, dans le centre de la Syrie ravagée par la guerre, selon les médias officiels.
"Un terroriste a fait exploser sa ceinture explosive" à la station de bus de la ville, a indiqué la télévision d'Etat.
L'agence officielle Sana a fait état de deux morts et neuf blessés dans l'explosion.

La ville de Hama, chef-lieu de la province du même nom, est sous contrôle du régime syrien en guerre contre les rebelles et les jihadistes dans le pays meurtri par un conflit dévastateur depuis mars 2011.
Le mois dernier, le président Bachar el-Assad avait fait à Hama une rare apparition publique, pour la prière de l'Aïd el-Fitr, qui marquait la fin du mois sacré musulman du ramadan.

Même si des violences y ont eu lieu, Hama a dans l'ensemble été épargnée par les destructions ayant touché d'autres grandes villes du pays depuis le déclenchement du conflit qui a fait plus de 320.000 morts.
En octobre 2016, au moins deux personnes ont péri à Hama dans des attentats suicide revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui occupent plusieurs régions en Syrie.

Ailleurs dans la province de Hama, les forces progouvernementales soutenues par la Russie affrontent des jihadistes rivaux de l'EI, alliés à des rebelles. Elles ont lancé en juin une offensive d'envergure dans des zones rurales de cette province d'une importance stratégique pour l'armée.
Elle constitue en effet un verrou entre la province d'Idleb au nord-ouest, bastion des insurgés, la capitale Damas au sud et la région côtière de Lattaquié à l'ouest, fief du régime et de la communauté alaouite du président Assad.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué