Colloque

« Ne votez pas pour des listes dépourvues de femmes », lance Oghassabian

L’assistance, majoritairement formée de femmes.

Le ministre d'État aux Droits de la femme, Jean Oghassabian, a exhorté les citoyens à ne pas voter pour des listes dépourvues de femmes, lors des législatives prévues le 6 mai 2018.
M. Oghassabian a tenu ces propos lors d'un colloque organisé par le Centre international des sciences de l'homme (CISH), portant sur la participation politique des femmes au Liban.
Lors de la séance inaugurale tenue au siège du CISH à Jbeil, M. Oghassabian s'est félicité des accomplissements des femmes « sur le double plan culturel et social, tant au niveau du secteur public que dans le secteur privé ».
Évoquant la question du quota féminin absent de la toute nouvelle loi électorale, le ministre a précisé qu'« il ne s'agit que d'une mesure provisoire, qui devrait être annulée d'ici à deux ou trois scrutins, pour permettre aux gens de s'habituer au rôle des femmes dans la vie politique, notamment parlementaire ». « L'idée du quota féminin résulte de l'importance de l'énergie des femmes au sein des institutions, et pour intégrer une nouvelle culture à l'activité parlementaire », a-t-il indiqué, estimant que « l'absence de cette mesure dans la nouvelle législation électorale est un point noir dans l'histoire du Liban ».
Selon Jean Oghassabian, « il est temps d'opérer un saut qualitatif sur ce plan ». « La vraie reddition des comptes devrait avoir lieu lors des législatives, a-t-il déclaré. Ne votez pas pour des listes dépourvues de femmes », a-t-il lancé à l'adresse de l'assistance.
De son côté, Adonis Acra, directeur du CISH, a indiqué que « le colloque s'inscrit dans la continuité des objectifs du CISH, dont notamment le renforcement et l'implantation des valeurs de la démocratie dans les sociétés arabes ».


Le ministre d'État aux Droits de la femme, Jean Oghassabian, a exhorté les citoyens à ne pas voter pour des listes dépourvues de femmes, lors des législatives prévues le 6 mai 2018.
M. Oghassabian a tenu ces propos lors d'un colloque organisé par le Centre international des sciences de l'homme (CISH), portant sur la participation politique des femmes au Liban.
Lors de la...

commentaires (2)

AU MOINS TROIS CANDIDATES ET SEPT CANDIDATS !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

11 h 36, le 04 juillet 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • AU MOINS TROIS CANDIDATES ET SEPT CANDIDATS !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 36, le 04 juillet 2017

  • EXCELLENTE chose que vous demandez mr le ministre. encore faut il EXIGER de vos partenaires/partis politiques AMIS/ d'abord d'inclure des femmes dans leurs 1 ou 2 listes... ET crier haut - comme vous venez de le faire- de ne pas voter pour des listes n'incluant pas des femmes. voyons voir que nous demontrera l'avenir a ce propos : on accuse le hezbollah de discrimination ? je veux bien mais , et les autres ? affaire a suivre.

    gaby sioufi

    10 h 36, le 04 juillet 2017