X

Liban

Amine Gemayel : La réunion de Baabda sera incomplète

OLJ
22/06/2017

L'ancien président de la République Amine Gemayel a dénoncé hier le caractère incomplet de la réunion de concertation qui réunira aujourd'hui au palais présidentiel les représentants de formations politiques présentes au sein du gouvernement, sur convocation du chef de l'État, Michel Aoun.
« Il n'est un secret pour personne que la réunion de Baabda sera incomplète », a affirmé M. Gemayel, après une réunion avec le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, à Bkerké, faisant valoir que « lorsque le président de la République initie une telle rencontre, celle-ci est supposée être nationale, abstraction faite des positions de loyalisme ou d'opposition ». « Lorsqu'une réunion dotée d'un tel caractère rassembleur a lieu au palais présidentiel, elle est supposée inclure toutes les parties politiques existantes, parce que le pays a un besoin pressant de montrer sa solidité et son unité », a insisté l'ancien chef de l'État, dénonçant « la marginalisation de l'opposition et son exclusion du débat national ». Il a estimé, dans ce cadre, que « le gouvernement a le devoir de protéger et d'encourager l'opposition, à qui il doit assurer le droit d'opinion pour qu'elle soit efficace et constructive », indiquant que « le torpillage du rôle de l'opposition est un danger pour l'avenir du pays et pour les intérêts de la population, et conduirait à un échec au niveau de notre système démocratique parlementaire ».
Abordant la question de la nouvelle loi électorale, M. Gemayel a déploré que « le Conseil des ministres et la Chambre n'ont pas procédé à un débat démocratique de ses articles et l'ont adoptée en un seul bloc ». « Le vote a eu lieu par une nuit sans lune, en un quart d'heure, sans que les opposants ni même les loyalistes aient eu droit à la parole », a noté l'ancien chef de l'État, qui prévoit « de grosses embûches à l'application de cette loi et l'obligation pour le gouvernement de présenter, à un moment donné, des projets de lois en vue de rectifier ce qui a déjà été réalisé ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants