Sur le net

Un livre de cuisine signé par des réfugiés, l'initiative d'une startup libanaise à New York

sur le net

Eat Offbeat, l'entreprise de livraison de repas en ligne fondée par les Libanais Manal et Wissam Kahi, a lancé une levée de fonds afin de financer ce livre de cuisine "unique" dans lequel les chefs réfugiés racontent leurs histoires et partagent leurs recettes.

OLJ
05/04/2017

Tout commence en 2013, lorsque la Libanaise Manal Kahi arrive à New York. Férue de houmous, elle est déçue par le goût de ce plat libanais à base de purée de pois chiche, tel qu'il est préparé aux Etats-Unis. Manal prend alors les choses en main et prépare son propre houmous.

Son frère Wissam, encouragé par le succès de la recette, décide de commercialiser le plat. L'idée leur vient de faire appel à des réfugiés installés à New York afin de préparer ce mets, en retrouvant le goût du houmous de grand-mère.

A partir de là, les Kahi montent leur entreprise, Eat Offbeat. Celle-ci offre des plats des quatre coins du monde, préparés par une équipe de six chefs réfugiés originaires de l'Irak, de la Syrie, du Népal, de l'Erithrée, et de Guinée. Elles s'appellent Carmen, Dhuha, Rachana, Mitslal, Hawa et Minata, et proposent de faire connaître leurs mets traditionnels.

L'entreprise propose un service de commande en ligne pour des groupes de 10 personnes ou plus, dans tout Manhattan, et certaines zones de Brooklyn et du Queens.

Manal et Wissam sont épaulés par une équipe de huit personnes, dont le chef Juan Suarez de Lezo, qui officiait auparavant dans des restaurants étoilés par le guide Michelin. Eat Offbeat est également partenaire de l'ONG International rescue committee (IRC).

Pour le magazine Forbes, Eat Offbeat est cette "cuisine dirigée par des réfugiés qui satisfont des clients aventureux, à la recherche d'un impact social" en terme de nourriture.

Aujourd'hui, cette startup est sur le point de lancer son propre livre de cuisine : Eat Offbeat, The Cookbook. Présenté comme étant "le premier livre de cuisine en son genre", l'ouvrage est "écrit par des réfugiés qui racontent leur propre histoire et partagent leurs recettes". Au moins 20 chefs originaires de 15 pays livreront leurs secrets en 80 recettes.

A ce jour, la campagne de levée de fonds a récolté 90.822 dollars grâce aux dons de 1.642 personnes, dépassant de loin son objectif de 50.000 dollars, un peu plus de 48h avant la fin de la campagne en ligne. L'ONG IRC profitera de 10% des revenus générés par le livre de cuisine, et Eat Offbeat s'engage à investir le reste des recettes dans l'embauche et l'entraînement de nouveaux chefs réfugiés.

 

Pour participer à la campagne de levée de fonds au profit du Eat Offbeat, The Cookbook, cliquez ici

Retour à la page "Sur le net"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.