X

Sport

Féghali à « L’OLJ » : Je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin

Rallye du printemps

Le champion du Liban en titre s'est imposé pour la 13e fois en 17 participations.

03/04/2017 | 00h00

Année après année, le Rallye du printemps semble être de plus en plus la chasse gardée exclusive du pilote libanais Roger Féghali, qui s'y est imposé cette saison, une fois de plus, pour la 13e fois en 17 participations. Au passage, Féghali récupère son bien, qu'il avait perdu en 2016 au profit de... son frère Abdo. Une histoire de famille, somme toute, dans cette course. Roger Féghali a donc décroché avec brio, hier, la 33e édition du rallye.

Longue de 347,57 km dont 98 répartis sur huit épreuves spéciales (ES), la course s'est disputée sur des routes asphaltées dans les deux cazas de Jbeil et du Mont-Liban, par un temps capricieux, avec du soleil et des nuages d'abord, de la pluie ensuite. Les spectateurs, certains amassés depuis les premières lueurs de l'aube sur le bord des routes, sont venus nombreux pour assister au passage des bolides, parfois à quelques centimètres d'eux.

Affirmer que Roger Féghali a été rapide hier serait un véritable pléonasme, dans la mesure où le champion libanais a totalement asphyxié la concurrence, remportant la bagatelle de sept ES. Il s'est placé en tête de la course dès la première épreuve de vitesse et n'a laissé que des miettes à ses adversaires, résignés à jouer les seconds couteaux. Un leadership qu'il n'a plus abandonné jusqu'à la ligne d'arrivée, franchie avec deux bonnes minutes d'avance sur son plus proche poursuivant, Nicolas Amiouni. Ce dernier a réussi à préserver sa 2e place au classement général final malgré un pressing d'enfer de Ziad Féghali, qui a finalement échoué à 69 secondes de la place de dauphin.

Le Rallye du printemps, organisé par l'Autorité sportive nationale (ASN), qui relève de l'Automobile et Touring Club du Liban (ATCL), constituait la première manche du championnat du Liban des rallyes. Championnat d'ores et déjà dominé par le vainqueur du jour. Grâce à son triomphe net et sans bavure, Roger Féghali prend déjà une option en vue du titre national et envoie un message fort à tous ses adversaires. « Je suis, bien entendu, très heureux de cette nouvelle victoire », a indiqué le vainqueur à L'Orient-Le Jour. « Je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin. Je tiens à remercier mon équipe, qui a fait un fantastique travail », a-t-il conclu.

À l'issue de la course, les trophées et les coupes ont été distribués aux lauréats par Imad Lahoud, coordinateur de la commission automobile au sein du club organisateur, Gaby Hayek, directeur du rallye, Solli Khattar, directeur de l'ASN, ainsi qu'Eddy Maalouf, représentant le Casino du Liban d'où le rallye a pris son départ.

Voici le classement officiel des dix premiers équipages :
1. Roger Féghali et Joseph Matar sur Mitsubishi Lancer Evo X
2. Nicolas Amiouni et Élie Moussallem sur Mitsubishi Lancer Evo X
3. Ziad Féghali et Jihad el-Hachem sur Mitsubishi Lancer Evo IX
4. Rodrigue Rahi et Georges Nader sur Mitsubishi Lancer Evo IX
5. Eddy Abi Karam et Joseph Kmeid sur Hyundai i20
6. Joseph Hindi et Vicken Kanledjian sur Mitsubishi Lancer Evo X
7. Raafat al-Mouhtar et Carlos Hanna sur Mitsubishi Lancer Evo IX
8. Nadim el-Halabi et Amine Akl sur Mitsubishi Lancer Evo VIII
9. Tamer Ghandour et Salim Jleilati sur Mitsubishi Lancer Evo X
10. Nabil Abdelhak et Samer Sfeir sur Mitsubishi Lancer Evo X.

 

Pour mémoire

Abdo Féghali décroche la 25e édition de la course

Exploit historique de Roger Féghali au rallye d’Antibes

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué