Dernières Infos

L'ONU demande l'allègement des conditions de détention d'un Belgo-Marocain

Le Comité contre la torture de l'ONU a demandé au Maroc l'allègement des conditions de détention d'un Belgo-Marocain purgeant une peine 12 ans de prison et dont le procès en cassation a été reporté mercredi au 12 avril, a indiqué son avocat.

Ali Aarrass a été arrêté dans l'enclave espagnole de Melilla en 2008 avant d'être extradé par l'Espagne vers le Maroc en 2010. Il a été condamné en 2011 pour trafic d'armes au profit d'un réseau islamiste mais affirme avoir été torturé pour signer des aveux. Il purge depuis 2011 une peine de 12 ans de prison.

D'abord détenu à la prison de Salé près de Rabat, il est depuis octobre 2016 à la prison de Tiflet II, où "il est placé à l'isolement total", a affirmé à l'AFP Me Nicolas Cohen. "Nous avons introduit une procédure auprès du Comité contre la torture de l'ONU pour obtenir de façon urgente et provisoire l'allégement de ses conditions de détention", a expliqué M. Cohen. "Le Comité a réagi positivement à notre demande en sollicitant en ce sens et par courrier officiel les autorités marocaines", a-t-il précisé.
Selon ce courrier, en date du 28 mars et dont l'AFP a eu copie, le Comité de l'ONU a exhorté l'Etat marocain à "alléger le régime pénitentiaire" de M. Aarrass.

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU avait appelé en août 2013 à la libération immédiate de M. Aarrass, après avoir conclu qu'il avait été détenu sur la base d'"aveux" obtenus sous la torture. Les autorités marocaines avaient démenti les accusations de torture. Contestant sa condamnation, M. Aarrass avait introduit en 2012 un recours devant la Cour de Cassation, qui a été examiné mercredi à Rabat.
"La procédure se déroule par écrit, mais nous espérons avoir l'opportunité d'un débat contradictoire", a dit Me Cohen. La prochaine audience a été fixée au 12 avril.


Le Comité contre la torture de l'ONU a demandé au Maroc l'allègement des conditions de détention d'un Belgo-Marocain purgeant une peine 12 ans de prison et dont le procès en cassation a été reporté mercredi au 12 avril, a indiqué son avocat.

Ali Aarrass a été arrêté dans l'enclave espagnole de Melilla en 2008 avant d'être extradé par l'Espagne vers le Maroc en 2010....