Dernières Infos

Utilisation des bases iraniennes par la Russie "au cas par cas"

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a indiqué mardi que la Russie serait autorisée "au cas par cas" à utiliser des bases aériennes en Iran pour mener des opérations en Syrie.

La question de la Syrie, ainsi que d'autres sujets régionaux, seront discutés lors d'une rencontre avec Vladimir Poutine dans la journée au Kremlin, a ajouté le ministre.

Une délégation iranienne, conduite par le président Hassan Rohani, est arrivée lundi à Moscou.

L'Iran et la Russie ont été des alliés déterminants dans le soutien au régime syrien au cours des 18 derniers mois qui ont vu la tendance s'inverser en faveur de Bachar el-Assad dans la guerre civile.

La Russie a utilisé au cours de l'été dernier des bases aériennes iraniennes afin de lancer des opérations contre les rebelles syriens. C'était la première fois qu'une puissance étrangère bénéficiait des infrastructures militaires en Iran depuis la Seconde Guerre mondiale.

Cette coopération militaire fut interrompue brutalement après l'intervention de parlementaires iraniens qui ont fait valoir que cette pratique était contraire à la constitution. Le ministère iranien de la Défense était également mécontent de la publicité faite par Moscou à cette collaboration.

"La Russie ne possède pas de base militaire (en Iran). Nous avons une bonne coopération, au cas par cas. Lorsque les Russes devront utiliser des installations iraniennes pour combattre le terrorisme, nous prendrons une décision", a expliqué Zarif.


Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a indiqué mardi que la Russie serait autorisée "au cas par cas" à utiliser des bases aériennes en Iran pour mener des opérations en Syrie.


La question de la Syrie, ainsi que d'autres sujets régionaux, seront discutés lors d'une rencontre avec Vladimir Poutine dans la journée au Kremlin, a ajouté le...