Rechercher
Rechercher

Cérémonie

Vibrant hommage à Nayla de Freige et au mohafez de Baalbeck pour la réussite du « père des festivals »

L'Association libanaise de recherche et de formation a rendu hier un vibrant hommage à la présidente du comité du Festival de Baalbeck, Nayla de Freige, ainsi qu'à ses membres, et au mohafez de Baalbeck-Hermel Bachir Khodr pour son importante contribution à la réussite du festival. La cérémonie s'est déroulée dans la salle Tammuz à Baalbeck, en présence du député Marwan Farès, de l'évêque melkite de Baalbeck, Mgr Élias Rahal, de l'ancien mufti de Baalbeck-Hermel, le cheikh Bakr Rifaï, du représentant de la section de Baalbeck au sein du courant du Futur, Fadlallah Yazbeck, de plusieurs responsables sécuritaires et municipaux, ainsi que de nombreuses figures culturelles, médiatiques, économiques et sociales.
Le fondateur de l'association ayant pris l'initiative de cet événement, Rami Lakkis, a expliqué que cet hommage rendu au comité du Festival de Baalbeck se veut l'expression de « notre profonde reconnaissance pour (sa) foi solide dans la capacité du festival à exporter la vraie image de Baalbeck, l'image de la culture et de la civilisation (...) en dépit des nombreux défis liés au voisinage (NDLR : syrien) et à une situation intérieure difficile au niveau économique et sécuritaire ». Et d'ajouter, en s'adressant à Nayla de Freige : « Vous œuvrez à ouvrir au monde les portes de Baalbeck, contrairement à certains médias qui tentent de déformer l'image de cette ville de l'art. »
Se prononçant à son tour au nom du comité du festival, Nayla de Freige a valorisé la « symbolique » de cet hommage qui est une reconnaissance des « difficultés » encourues par le festival, et qui exigent « une coopération entre les habitants, le mohafez, la municipalité et les associations impliquées dans les activités culturelles ». La responsabilité des organisateurs n'en est qu'accrue, a-t-elle ajouté. En effet, « le Festival de Baalbeck n'est pas un festival comme un autre, mais le père des festivals du Moyen-Orient, son histoire étant la plus longue et la plus glorieuse de la région », a conclu Mme de Freige, en annonçant l'inauguration de la nouvelle édition du festival le 7 juillet prochain.


L'Association libanaise de recherche et de formation a rendu hier un vibrant hommage à la présidente du comité du Festival de Baalbeck, Nayla de Freige, ainsi qu'à ses membres, et au mohafez de Baalbeck-Hermel Bachir Khodr pour son importante contribution à la réussite du festival. La cérémonie s'est déroulée dans la salle Tammuz à Baalbeck, en présence du député Marwan Farès,...