X

Liban

Hariri : Le gouvernement œuvre à mettre fin à la dilapidation des fonds publics

Baabda

Le ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, a rapporté l'insistance du président de la République, Michel Aoun, à organiser le scrutin législatif selon une nouvelle loi et après un court report technique.

OLJ
21/03/2017

La corruption et le gaspillage, le budget, la grille des salaires et la loi électorale ont été hier au centre des entretiens que le président de la République, Michel Aoun, a eus tour à tour avec le Premier ministre, Saad Hariri, et le ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk.
« Le gouvernement œuvre à mettre fin à la corruption et à la dilapidation des fonds publics », a affirmé M. Hariri, à l'issue de sa réunion avec le chef de l'État, soulignant qu'il a réaffirmé avec ce dernier « la nécessité de mettre un terme à ces fléaux ». « Notre position est claire sur ce point », a-t-il poursuivi, rappelant que son gouvernement est « celui du regain de la confiance du peuple avec qui nous serons honnêtes ».
Sur les dossiers du budget et de la grille des salaires, le Premier ministre a estimé qu' « il n'est pas nécessaire de manifester, parce que toutes les forces politiques sont d'accord pour l'adoption de l'échelle des salaires », relevant que « des efforts sont fournis en vue d'en assurer les sources de financement ».
En réponse à une question, M. Hariri a qualifié de « mensongères » les informations circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles les produits et services de première nécessité verront leurs taxes augmentées. « L'imposition n'a pas pour objectif de nuire aux gens », a-t-il déclaré, précisant qu'elle vise « les sociétés et les biens-fonds maritimes ainsi que les grandes entreprises ».
Pour ce qui a trait aux élections législatives, le Premier ministre a fait état d'un « dialogue sérieux » entre les différentes parties politiques, estimant qu' « il aboutira à une nouvelle loi électorale qui satisfera la représentation de tous les Libanais au Parlement ».
Sur l'attitude du courant du Futur à l'égard de la proportionnelle intégrale, M. Hariri a affirmé que son parti « est ouvert à toutes les propositions de lois », soulignant qu' « il importe que les autres forces politiques, comme celle de Walid joumblatt, soient rassurées au sujet de la loi qui sera adoptée ».
Plus tôt dans la journée, le ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, s'était rendu à Baabda où il a également discuté avec le président Aoun de l'échéance électorale, dans le cadre des consultations qu'il entreprend sur ce plan avec diverses personnalités, notamment les anciens présidents de la République, le Premier ministre, Saad Hariri, les anciens chefs de gouvernement, le président du Parlement, Nabih Berry, et l'ancien président de l'Assemblée nationale, Hussein Husseini.
À sa sortie de la réunion, le ministre de l'Intérieur a affirmé que M. Aoun « insiste sur la tenue rapide d'élections législatives basées sur une nouvelle loi électorale et n'admet pas de report de l'échéance, à l'exception d'un report technique qui ne dépasserait pas quelques mois après l'adoption du nouveau texte législatif ».

Trois faits
« Il y a trois faits constants dont on ne peut se détourner, à savoir qu'il n'y aura pas d'élections sans l'adoption d'une nouvelle loi électorale, qu'il y aura un court report technique imposé par l'examen de la nouvelle loi et la nouvelle distribution des circonscriptions, et enfin que le mode de scrutin choisi sera la proportionnelle », a affirmé en outre M. Machnouk.
Le ministre de l'Intérieur a estimé dans ce cadre qu' « une nouvelle loi électorale sera adoptée durant le mois d'avril », faisant état de l'insistance du président de la République pour que celle-ci soit « équitable et représentative ». Selon lui, M. Aoun, « président de tous les Libanais, ne se prononce pour aucun projet de loi, se contentant de pousser toutes les forces politiques à adopter au plus vite une loi ».
M. Machnouk a évoqué en outre l'attachement du chef de l'État à « tenir le pays à l'écart des crises politiques, d'autant que la situation économique est si difficile qu'on ne peut y pallier que grâce à la solidarité politique et à l'entente sur une nouvelle loi électorale ».
Le ministre de l'Intérieur s'est ensuite rendu auprès du Premier ministre avant de se réunir à Aïn el-Tiné, avec le président du Parlement. À cette occasion, il a affirmé qu' « il n'aura pas de vide au niveau du Parlement », indiquant que M. Berry « œuvre pour l'adoption d'une nouvelle loi électorale et pour éviter le vide ».
Le président Aoun a par ailleurs reçu une délégation de la fondation internationale al-Qods, menée par l'ancien ministre Béchara Merhej, qui a rendu hommage au chef de l'État pour son appui à la cause palestinienne et à la préservation de l'identité arabe de Jérusalem, l'exhortant à mettre en exergue, lors du sommet de la Ligue arabe prévu le 29 mars à Amman, le danger des exactions de l'État israélien dans cette ville.
Parmi les autres hôtes de Baabda, le président de la commission de contrôle des banques, Samir Hammoud, ainsi qu'une délégation du conseil d'administration de la Caisse mutuelle des moukhtars du Liban, conduite par Béchara Gholam, et le comité d'hommage au poète Saïd Akl, mené par le président de la municipalité de Zahlé, Assaad Zogheib.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

COMMENCEZ PAR L,EDL ET LA DELAPIDATION DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN...

Hanna Philipe

In Lebanon, Presidents & Governments come and go... but CORRUPTION STAYS & GROWS (25+ years after the war, still no Electricity, no water, no roads, etc...)

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!