Dernières Infos

Raid aérien sur un marché de qat au Yémen, 22 morts

Reuters
11/03/2017

Au moins 22 civils ont péri et des dizaines d'autres ont été blessés vendredi au Yémen par une frappe aérienne de la coalition sous commandement saoudien sur un marché de qat, une plante narcotique très populaire dans le pays.

Les missiles tirés par les avions de combat de la coalition à Khoukha, un port de pêche sur la mer Rouge, ont déclenché un incendie contre lequel les pompiers ont dû batailler toute la nuit, retrouvant des corps carbonisés dabns les décombres.

"Tous les morts étaient des civils, personne n'était armé", a déclaré Hachim Azazi, gouverneur adjoint de la province de Hodeidah. 
Aucun porte-parole de la coalition n'a pu être joint dans l'immédiat.

Khoukha et la ville voisine de Hodeidah sontt contrôlés par les rebelles chiites d'obédience houthiste, qui ont pris la capitale Sanaa en 2014 et contraint le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi à partir en exil.

Soutenues par les armées des pays du Golfe, les forces pro-Hadi ont reconquis le mois dernier la ville de Mokha, sur la mer Rouge, et se rapprochent de Hodeidah.

La coalition sous commandement saoudien intervient depuis mars 2015 au côté du gouvernement Hadi. Elle a été critiquée pour ses raids aériens qui ont touché des écoles, des hôpitaux, des marchés et des résidences de particuliers.

En décembre, l'alliance a reconnu avoir fait un "usage limité" de bombes à sous-munitions de fabrication britannique, mais assuré ne plus y avoir recours.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants